Aller au contenu principal

Qui pour reprendre le pôle viande de Bourganeuf, racheté par "C'est qui le patron ?" en 2022

Le pôle viandes de Bourganeuf est à nouveau fermé et placé en redressement judiciaire. Des éleveurs et des consommateurs ont créé une association pour déposer une offre de reprise au liquidateur. Leur succès dépendra de la mobilisation de tous les acteurs. 

abattoir
L'association "Paysans du Limousin et consommateurs" voudrait relancer l’outil conçu pour valoriser les viandes locales de l’abattage à la transformation.
© Paysans du Limousin et consommateurs

Dans la Creuse, le pôle viandes de Bourganeuf attend un repreneur. Racheté par la coopérative nationale "C’est qui le patron?" début 2022, le site est en redressement judiciaire depuis mai 2023. L’association "Paysans du Limousin et consommateurs" s’est constituée dans la foulée pour tenter de sauver la structure. " L’idée est d’avoir une existence juridique pour faire une offre de reprise au liquidateur ", explique Jean-Luc Seignez, président. L’association a pris un avocat pour demander un report de la date limite de dépôt de dossier et s’est entourée d’experts dans l’abattage pour trouver des solutions techniques

Pas de gros bovins abattus à Bourganeuf

Conçu à l’origine pour avoir la chaîne complète de l’abattage à la transformation, l’abattoir n’a jamais fonctionné pour les gros bovins. "On veut reprendre ce dossier et le réactualiser en tenant compte de la fermeture de la chaîne porc à Limoges", poursuit le président. "On pense que l’outil de Bourganeuf peut amener des solutions à des coûts acceptables." Rien n’est encore décidé et un facteur pourrait être déterminant : le coût de l’énergie. "Tout va dépendre des expertises, de l’étude économique et de la dynamique qui va se créer autour", prévient le président. Une campagne de financement participatif a été lancée pour une première tranche de besoins de 30 000 €. Par ailleurs, un documentaire intitulé "L’abattoir idéal ?" réalisé par Gertrude Baillot sera diffusé sur France 3 national le 18 décembre à 22h30. "C’est la bonne illustration de ce qu’on veut réaliser et on espère que ça nous apportera du soutien", indique Jean-Luc Seignez.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Viande : Où sont les abattoirs menacés de fermeture en France, et pourquoi ?

Une douzaine d’abattoirs ferment chaque année, et la tension se renforce entre décapitalisation et hausse des charges,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio