Aller au contenu principal

Quelles sont les ambitions du Brésil pour sa filière laitière ?

Viande, soja, café et… produits laitiers ? Le Brésil veut devenir le premier exportateur de produits laitiers au monde dans les années qui viennent.

© JoeBarnz

« Nous devons continuer nos efforts et devenir le premier exportateur mondial de produits laitiers », voilà ce qu’a déclaré Marcos Montes, le ministre de l’agriculture du Brésil, au forum national des produits laitiers organisé dans le pays en juillet ; selon la presse brésilienne qui s’en fait l’écho.

Le Brésil serait le troisième producteur mondial de lait, avec 35 milliards de litres par an, selon le Ministre, un chiffre qui augmente chaque année. Selon les données de l'USDA, le pays est sixième derrière, dans l'ordre, L'Union européenne, les Etats-Unis, l'Inde, la Chine et la Russie. Beaucoup de producteurs de lait brésiliens sont encore des petits producteurs : 93 % produisent moins de 200 litres de lait de vache par jour. Le Brésil a des fortes marges de développement de son secteur laitier, mais il semble, selon certains analystes, que ce soit à condition de déforester toujours plus.

Un énorme potentiel

L’atout principal du Brésil est qu’il maitrise déjà l’export de denrées alimentaires. Il a une position de leader dans la viande bovine, le soja, le café. Il n’a de cesse de développer ses envois de poulet et de viande porcine. Son agence de promotion (Apex-Brasil) est connue pour son efficacité.

Le Brésil veut envoyer des produits laitiers en Europe

Le Ministre brésilien a notamment rapporté s’être entretenu avec la commissaire de l'Union européenne chargée de la santé et de la sécurité alimentaire, Stella Kyriakides, afin de reprendre les négociations dans le cadre de l’accord UE-Mercosur, notamment sur les produits laitiers.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les abattages de vaches reculent depuis 2016.
(Mis à jour) Les cotations Gros Bovins Entrée Abattoir évoluent
Un arrêté visant à faire évoluer les cotations des Gros Bovins Entrée Abattoir vient d’être publié au JORF.
Inflation-Egalim 2 : les 4 enseignements principaux du rapport du Sénat
Dans un rapport publié le 19 juillet, la commission des Affaires économiques du Sénat n’a pas constaté de « phénomène massif de…
[Guerre Ukraine Russie] Quels pays limitent leurs exportations agricoles ?
Plusieurs pays ont mis en place des embargos temporaires sur l’exportation de certains produits agricole dans un contexte de…
La FNSEA appelle la distribution à augmenter le prix du lait
Sur Franceinfo, Christiane Lambert a appelé la distribution à augmenter les prix du lait. Elle a aussi rappelé que la sécheresse…
Preview image for the video "Bienvenue chez Le Gaulois".
Pourquoi L214 s’attaque de nouveau à la marque Le Gaulois de LDC
L’association antispéciste s’attaque de nouveau au groupe LDC pour l’inciter à signer le European Chicken Commitment.
Lait, viande : quelles perspectives vers l’Algérie ?
L’Algérie est un client clé pour les filières françaises viande bovines et produits laitiers. Quelles sont les perspectives à l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio