Aller au contenu principal

Quatre « nouveaux aliments » peuvent entrer sur le marché alimentaire

Champignons, grillons et molécules biotechnologiques entrent dans l’alimentation des Européens. Voici 4 nouveaux ingrédients apparus au Journal officiel du l’UE du 4 janvier 2023, qui peuvent entrer sur le marché alimentaire à compter du 24 janvier.  

De nouvelles protéines sont à base d'insectes ou issues de fermentation.
© Cricket One

La transition alimentaire a motivé l’émergence de nouvelles sources de nutriments, en particulier protéiques. Ce début 2023 voit 4 ingrédients s’inscrire dans la liste des Nouveaux aliments autorisés. Ils sont importés ou produits en Europe.

  • 1- Une poudre de champignons contenant de la vitamine D2, produite par la société américaine Monterey Mushrooms Inc. Cette poudre vient en substitution du lait ou de produits laitiers, dans des boissons ou céréales du petit déjeuner, dans des aliments médicaux ou pour la perte de poids.
  • 2- Une poudre de grillon domestique partiellement dégraissée produite par la société vietnamienne Cricket One. Cette poudre animale peut entrer dans des pains, biscuits, sauces, féculents variés et snacks. Elle peut venir se substituer à des viandes.
  • 3- Des protéines de pois et de riz fermentées par du mycélium de champignon shii-take (Lentinula edodes), synthétisées par la société américaine MycoTechnology Inc. D’un taux protéique supérieur à 75% de poids sec, ces protéines végétales peuvent se substituer ou s’associer à des protéines animales de viande ou de lait. Les catégories alimentaires spécifiées vont des produits de boulangerie ou de confiserie aux soupes.
  • 4- Du lacto-N-tétraose produit avec des souches dérivées d’Escherichia coli BL21(DE3) dans les fermenteurs de la société danoise Chr. Hansen. Cet oligosaccharide du lait maternel est destiné à la nutrition infantile.
Un dossier Les Marchés mag sur les protéines végétales : Les protéines végétales se cherchent encore

Les plus lus

Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio