Aller au contenu principal
Font Size

Progression à deux chiffres pour le fin gras du Mézenc


Le 15 février, les génisses seront exposées sur la place de la mairie du Puy-en-Velay.
La saison du « fin gras » a débuté sur le plateau de Mézenc, entre l'Ardèche et la Haute-Loire. Une spécialité qui connaît un succès grandissant depuis quatre ans.

L'engraissement des bœufs de Pâques est une tradition locale multiséculaire entre l'Ardèche et la Haute-Loire. « L'influence du climat méditerranéen permet de produire du foin de qualité à plus de 1 100 mètres d'altitude avec une grande diversité floristique », explique Yannick Pochelon, animateur de l'association Fin gras du Mézenc. Auréolé d'une AOC en 2006, le « fin gras » est un bœuf persillé d'au moins 30 mois, ou plus souvent une génisse de 36 mois. Les bovins sont engraissés progressivement pendant 110 jours au foin naturel à volonté. Ils sont abattus entre le 1er février et le 31 mai, à 280 kg pour les génisses et 320 kg pour les bœufs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Restructuration chez Pret A Manger, 1000 emplois menacés

La chaîne de restauration rapide Pret A Manger a annoncé hier fermer définitivement 30 de ses sites et réduire ses…

« L’écologie doit être un moteur essentiel du plan de relance »

« L’Ecologie doit être un moteur essentiel du futur plan de relance » et « l’affaire de tous les membres du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio