Aller au contenu principal

Pourquoi les prix du porc chutent aux États-Unis ?

Le prix du porc aux États-Unis a fortement chuté depuis août, explications.

Pourquoi les prix du porc chutent aux États-Unis ?
© USDA

Cotation

À 72,17 USD/100 livres, le prix du porc américain (51-52 TVM) a atteint son plus bas niveau en un an mardi dernier, selon l’USDA. Depuis la mi-août 2022, le cours suit globalement une tendance baissière. Cependant, le prix moyen annuel 2022 figure parmi les plus élevé jamais enregistrée aux États-Unis en dehors de l’année record de 2014. D’après des sources américaines reprises par le Marché du porc breton, cette baisse du prix s’explique principalement par des inquiétudes concernant un recul de la consommation dû à l’inflation. Autre facteur important, la baisse de la demande chinoise. Les exportations étaient en repli de 35 % vers la Chine entre janvier et octobre 2022 en comparaison à la même période en 2021. Les États-Unis ont envoyé 424 997 tonnes vers cette destination. Toutefois, elles ont augmenté de 21 % entre octobre 2022 et octobre 2021. Du côté de l’offre, les abattages de la première semaine sont estimés à 2,296 millions de porcs, soit une baisse de 10 % en un an. Les poids sont en forte hausse. La récente vague de froid peut aussi expliquer cette augmentation. Au dernier recensement (1er décembre) 66,966 millions de têtes composeraient le cheptel (- 2 % en un an). L’offre au cours des deux prochains trimestres pourrait être inférieure à celle de 2022. Du côté du cheptel reproducteur, l’enquête table sur 6,154 millions de têtes (+ 0,5 % en un an).

Les plus lus

Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio