Aller au contenu principal
Font Size

Pour Emmanuel Faber (Danone), l'offre et la demande seront durablement « contraintes »

Emmanuel Faber, PDG de Danone
Emmanuel Faber, PDG de Danone

L'épidémie de Covid-19 va affecter durablement les conditions de production et la consommation, a estimé hier le PDG du groupe alimentaire Danone, pour qui la crise révèle les « limites du système » économique actuel. « Ce sujet sanitaire va durer. On va opérer dans un système dans lequel à la fois l'offre et la demande seront sous contrainte », a déclaré Emmanuel Faber lors d'une audition par la commission des affaires économiques du Sénat. Côté offre, le groupe a déjà connu des « tensions » dans les transports et les approvisionnements : emballages, « certains compléments alimentaires, des vitamines, des minéraux essentiels, du fer, de l'iode dont on fortifie un certain nombre de nos produits ».  « Nos lignes ne tournent plus de la même façon », a-t-il ajouté, notant que des petits formats avaient été délaissés faute de canaux de distribution. En raison des incertitudes sur l'avenir et des baisses de pouvoir d'achat qui se profilent, la demande aussi « va rester durablement contrainte », a relevé le patron de Danone, avant d'appeler à ne pas relancer l'économie avec d'anciennes recettes. Il prône une économie « plus résiliente » et appelle à travailler avec d'autres indicateurs que le produit national brut (PNB) par habitant.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Christian Couillieau, directeur-général d'Even. © Even
« Plus de digital, de local, de frugal »
Le monde de l’après-Covid-19 sera-t-il si différent de celui d’hier ? Christian Couilleau, directeur général du groupe coopératif…
 © vegefox.com - stock.adobe.com
Pourquoi la digitalisation de la chaîne alimentaire va s’accélérer
Selon les acteurs de l’économie numérique en agroalimentaire, le confinement a révélé de plus grands besoins des entreprises en…
Sept catégories de produits existent allant de « non transformé » à « ultra-transformé à limiter », en passant par « transformé équilibré ». © DR
Le degré de transformation de 50 000 aliments noté par Siga

Après trois ans de recherche, la start-up Siga a lancé le 15 mai son application Vivre mieux !, qui a noté 50 000…

Lesaffre acquiert la société chinoise Biohymn Biotechnology

Le groupe Lesaffre annonce ce jour la prise d’une participation majoritaire dans la société chinoise Biohymn…

La crise renforce le bio
Le boom du bio pendant la pandémie perdurera-t-il ?
Valeur refuge pendant la crise sanitaire, le bio parviendra-t-il à conserver son élan avec la crise économique qui se profile ?…
Naturalia va progressivement adapter son concept de "Marché bio" à ses magasins urbains. Huit magasins devraient ouvrir cette année sur ce format. © DR
Naturalia signe une belle progression et prépare l’après-Covid-19
Après une année 2019 exceptionnelle et des ventes soutenues pendant le confinement, la filiale de Monoprix poursuit sa stratégie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio