Aller au contenu principal

Consommation
Portrait robot d'un hyper consommateur de viande

Le récent sondage Ifop pour Darwin Nutrition met les pieds dans le plat. Les grands consommateurs de viande seraient plutôt des hommes de droite. Détails.  

56 % des hommes interrogés se qualifient eux-mêmes de « viandards »,
56 % des hommes interrogés se qualifient eux-mêmes de « viandards »
© emerson-vieira

La consommation de viande est-elle liée à notre genre et notre orientation politique ? C’est une des questions qui ont défrayé la chronique cet été dans la foulée des déclarations de l’écologiste Sandrine Rousseau. L'Ifop a mené une enquête pour Darwin Nutrition, auprès d’un échantillon de 2 033 hommes, représentatif de la population masculine française âgée de 18 ans et plus.

Les hommes mangent plus de viande que les femmes

L’étude rappelle les données Inca 3, les hommes consomment plus de viande que les femmes : 61,2 g par jour pour les hommes, 34,1 g par jour pour les femmes. Ils sont aussi plus représentés dans les gros consommateurs, soit plus de 500 g, plus que les recommandations officielles : 41 % dépassent les recommandations contre 24 % des femmes.

Les grands consommateurs de viande votent plus à droite

56 % des hommes interrogés se qualifient eux-mêmes de « viandards », dont 18 % de « très viandards ». Parmi ces derniers, plus du tiers se déclare d’extrême-droite.

33 % des hommes très viandards disent voter à l'extrême droite
© Ifop

Pour François Kraus de l’ifop, ceci s’explique car la viande reste un synonyme de force et de puissance, et revendiquer ce goût permet aussi de se poser en tant que transgresseur du « politiquement correct alimentaire ».

C’est aussi à l’extrême droite qu’on trouve le plus de consommateurs insouciants de viande : 54 % des hommes déclarant voter RN consomment de la viande « sans jamais se soucier de la fréquence ».

81 % des électeurs EELV font attention à la fréquence de leur consommation de viande
81 % des électeurs EELV font attention à la fréquence de leur consommation de viande
© Ifop

A contrario 27 % des électeurs de Yannick Jadot déclarent en consommer le moins possible, comme 18 % de ceux ayant choisi Jean-Luc Mélenchon et 11 % pour les votants pour Valérie Pécresse.

Les "viandards" et les chasseurs sont plus sexistes

L’Ifop s’est penché sur le degré d’adhésion aux stéréotypes sexistes, en testant plusieurs affirmations sur la place des femmes dans la société, au sein du couple et la tolérance aux violences sexuelles. Alors que seulement 4 % des Français adhèrent à tous les stéréotypes testés, ce chiffre monte à 10% des hommes se positionnant très à gauche, 20% des chasseurs, et 40 % des consommateurs quotidien de viande bovine.

© Ifop

« 47% des consommateurs quotidiens de bœuf sont d’accord avec l’affirmation « Dans un couple, il est normal que la femme effectue plus d’activités ménagères que l’homme », contre 16% hommes n’en mangeant pas, ou une fois par semaine. » révèle l’Institut.

Téléchargez l’étude complète.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Infographie parue dans Les Marchés Mag de novembre 2022
[Infographie] Qui est leader sur le marché mondial pour les grands produits alimentaires ?
Les États-Unis sont les premiers exportateurs mondiaux de produits agricoles et alimentaires. La France n'est plus que sixième. C…
Collecte de lait : Lactalis, Sodiaal, Eurial et Savencia soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles
Par communiqué de presse ce 18 novembre, l'Autorité de la concurrence informe que ses services d'instruction ont procédé hier, à…
Collecte laitière : les 6 chiffres clés de l’automne 2022
Pour la première fois, en septembre, la collecte laitière française a dépassé son niveau de l’an dernier.
"Viande : et si vous saviez...", un ancien boucher de la GMS dénonce les pratiques des magasins
Dans son livre, Laurent Richier, ancien boucher de la grande distribution, évoque quelques mauvaises pratiques au sein des rayons…
Grippe aviaire : les nouvelles mesures en Vendée, Deux-Sèvres et Pays-de-la-Loire
Le ministère de l’Agriculture prend des mesures pour réduire la densité de l’élevage dans les zones du Grand-Ouest où le risque…
En route vers Egalim3 ? : Les 4 points de la nouvelle proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale
A la veille du début des négociations commerciales 2023, une proposition de loi vient d’être enregistrée à la Présidence de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio