Aller au contenu principal

Porc : des cours en léger recul voire quasi stables

© Catherine Madzak

Des tensions se sont fait ressentir sur le marché du porc breton avec des divergences d’opinions selon les outils. Si certains prônaient la baisse des cours en vue des deux fériés et un marché intérieur plutôt calme, d’autres défendaient le maintien afin de pouvoir mieux négocier une hausse auprès de la grande distribution. L’offre continue de progresser, avec des poids moyens à la hausse en raison de bonnes conditions de croissance. La cotation 56 TMP du porc breton a donc légèrement reculé voire est restée quasiment stable à 1,685 €/kg en perdant seulement 0,1 centime dans la semaine selon le MPB.

Nos voisins européens continuent sur la même tendance que les semaines précédentes.

L’Allemagne reconduit son cours pour la dixième semaine consécutive malgré les fériés qui se profilent et qui réduiraient potentiellement les activités d’abattage. Ceci dans le but de maintenir les tarifs élevés à l’export et de ne pas donner de signes baissiers aux chinois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio