Aller au contenu principal

Porc : creux d’offre et envolée des cours en Allemagne

Découpe : L’abattage découpe doit se préparer à une accélération de la hausse des prix sur le marché français du porc à moyen voire à court terme. En cause, la très probable relance des tarifs européens, sous l’impulsion de l’Allemagne. Car non seulement nos voisins d’outre-Rhin ont confirmé le mouvement de hausse initié fin janvier mais l’ont significativement accéléré mercredi, redressant leur cotation de 7 centimes. Un signal fort pour l’ensemble des grands bassins de production européens, dont la France. Selon le Marché du porc breton, cette envolée des prix allemands est à rapprocher d’une offre bien plus mesurée et désormais inférieure à la demande. Elle semble être liée à un déficit de porcelets engraissés fin 2017, avec notamment une baisse des importations de porcelets danois et néerlandais. Des volumes qui ont trouvé le chemin de l’Espagne et de la Pologne aux dires du secteur.

Porcelet : Les abattages français de porcelets sont restés quasiment stables l’an dernier, ne grimpant que de 0,3 % à 290 000 têtes selon Agreste. En volume, en revanche, la hausse est bien plus franche (+5,5 % à 4 541 tonnes équivalent carcasse), en raison de l’alourdissement du poids moyen à l’abattage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Egalim 2 : le décret fixant les produits alimentaires concernés par la transparence est paru
A la suite de la promulgation de la loi Egalim 2 le 18 octobre dernier, le décret déterminant le champ d’application des produits…
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
Viande : seulement 2 % des Français n’en mangent pas
Afin de mieux suivre les évolutions des nouveaux régimes alimentaires excluant plus ou moins la viande, FranceAgriMer se dote d’…
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio