Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Phytosanitaire : « Il y a dix ans, on aurait traité bien davantage »

Emmanuel Martin, président de Ceta de France (réseau de partage de compétences agricoles), agriculteur et vice-président de Défisol (agriculture de précision) dans l’Eure.
© DR

Les Marchés Hebdo : Selon vous, qu’est-ce qui explique l’augmentation des volumes de produits phytosanitaires commercialisés en 2018 ?

Emmanuel Martin : En Normandie, on a dû protéger davantage les grandes cultures du fait d’un printemps très humide. Je suppose qu’il en a été de même en arboriculture. Dans une moindre mesure, il y a eu un peu de stockage anticipant une hausse importante de taxes. Le basculement d’un produit à un autre fait aussi exploser le volume utilisé pour un même traitement. Le choix se restreint fortement et le soufre est de plus en plus utilisé en alternative de fongicides plus modernes. On passe alors de 200 à 500 grammes par hectare à 5 kilogrammes par hectare. Le soufre est utilisé en agriculture biologique. De ce fait, la conversion au bio pourrait faire augmenter les volumes.

LMH : Vous critiquez le suivi des ventes ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Alimentation des porcs
Alimentation animale : vers un raccourcissement des gammes ?
Le plan de continuité de la nutrition animale passe, en cas de la raréfaction de ses approvisionnements (prévisible à court terme…
La nutrition animale demande à être reconnue prioritaire

La Fefac, le Coceral et la Fediol demandent que la nutrition animale soit, partout dans l’UE, reconnue comme prioritaire…

L’Egypte va faire des réserves

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi a demandé hier, aux autorités compétentes d’augmenter les réserves…

Si les conditions sont favorables, la production attendue pour cette année tourne autour des 3 500 tonnes. © Th. G.
Le quinoa d’Anjou a le vent en poupe
La filière s’attend à une progression de l’ordre de 35 % de ses ventes cette année. La récolte des 200 agriculteurs engagés dans…
Nestlé rachète la marque de petfood Lily's Kitchen

Nestlé a racheté la marque britannique d'aliments pour chiens et chats Lily's Kitchen, a-t-il annoncé hier sans dévoiler…

 © DR
Alpina Savoie fait succéder le riz au blé dur
Le pastier savoyard encourage l’agriculture biologique en Camargue. Il s’affichait au Sia avec le Collectif Nouveaux Champs des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio