Aller au contenu principal

Consommation
PGC : le bio patine plus que le conventionnel au troisième trimestre

Toutes les marques et tous les circuits sont concernés par le recul des ventes de produits bio.

© © 2021 Information Resources Inc. (IRI).

Le chiffre d'affaires pour les PGC FLS (produits de grande consommation et frais libre-service) sous label bio a reculé de 2,8 % au troisième trimestre comparé à la même période de l’an dernier, annonce Iri. Dans le même temps, le chiffre d’affaires du conventionnel ne reculait que de 1,2 %.  

Lire aussi notre dossier : Le bio en pleine introspection

Tous les circuits sont concernés, et pour 65 % des catégories alimentaires, le bio est moins bien orienté que le non bio ajoute le panéliste qui justifie : " Les offres responsables, autres que le bio, avec souvent un positionnement prix plus accessible proposent des alternatives qui séduisent les shoppers”.  Une tendance illustrée au rayon compote.

LMQ208_IRI

Les grands groupes les plus touchés 

Toutes les types de marque sont en décroissance mais les grands groupes participent de 31 % au recul de la catégorie alors que leur poids sur le marché n’est que de 14 %. 

Leur chiffre d’affaires chute de 6 % tandis que celui des groupes de taille intermédiaire recule de 3,3 % et celui des PME de 2,7 %. Les MDD s’en sortent mieux avec une baisse de seulement 1,4%. 

L'offre se contracte dans tous les réseaux, seul le drive résiste à peu près.

LMQ208_IRI2
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio