Aller au contenu principal

Œufs : navigation à vue

 © CNPO
© CNPO

Calibré : Re-reconfinement, fermeture plus précoce des cantines, grippe aviaire, rien de tout cela, c’était le brouillard total pour les affaires jeudi. Personne n’avait la moindre idée de la tenue des besoins les jours suivants. Plus de commandes chez les uns, moins chez les autres, on restait dans le flou, si ce n’est que l’offre de code 3 semblait toujours moins pressante, grâce notamment aux abattages anticipés. De plus les promos en code 1 et 2 pour la Chandeleur ont allégé le marché et contribué à limiter fortement les déclassements ce qui donnait de l’air au code 3, qui a vu ses cours continuer de se raffermir. En bio, les disponibilités restaient toujours là et certains opérateurs se montraient inquiets.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Réussir
Le confinement de 2020 a profité à la consommation à domicile de poulet

La viande de volaille a été très sollicitée par les ménages français en 2020, une année marquée par la pandémie de…

 © VP
Hausse de 11 % des achats d’œufs en 2020

Les achats d’œufs par les ménages, pour leur consommation à domicile, ont bondi de 11 % en 2020, selon les données de…

 © Pascal Le Douarin
Volaille : un marché porteur en 2021

L’effet de la pandémie sur les filières avicoles françaises reste incertain en 2021. L’apparition de foyers d’influenza…

 © AMI
Belle progression du marché de la volaille et de la viande rouge bio en Allemagne

« Le marché du bio en Allemagne a progressé de façon fulgurante en 2020 », a déclaré Diana Schaack, analyste de…

 © V.P.
15,5 % d’œufs alternatifs en plus en janvier

La fin de semaine restait assez active sur le marché de l’œuf calibré, avec des commandes régulières en P, M et G, seul…

 © Moritz 320 pixabay
Volaille : la flambée des matières premières inquiète la filière avicole

La hausse régulière des principales matières premières utilisées dans l’alimentation animale depuis l’été 2020 inquiète…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio