Aller au contenu principal

Aviculture
Œuf : tension sur tous les fronts en début d’année

Entre flambée des coûts de production liée à la hausse de l’aliment et offre trop abondante qui déprime le marché, les opérateurs de l’œuf connaissent un début d’année difficile.

Evolution de la TNO œuf calibré

L’indice Itavi qui reflète le coût de l’alimentation de la poule pondeuse a atteint 106,79 points en décembre, un plus haut niveau depuis son établissement (base 100 en janvier 2014). En cause, la flambée des céréales sur le marché mondial. Ces coûts devraient rester élevés au moins tout au long du premier semestre, selon les analystes. Dans le même temps, la tendance nationale officieuse de l’œuf calibré (TNO, établie par Les Marchés) s’affiche à un plus bas depuis 2011 ! L’équation est impossible pour l’amont, pris en étau. En outre, les négociations avec la GMS piétinent, face aux demandes de revalorisation de l’amont, l’aval cherche à imposer des baisses, arguant de la largeur de l’offre disponible. Les contrats prenant en compte le prix de l’aliment dans l’esprit Egalim seraient même parfois dénoncés, aux dires des opérateurs !

14,5 milliards d’œufs en 2020

Selon le modèle de calcul Itavi-SSP-CNPO, 14,5 milliards d’œufs ont été produits en France en 2020, c’est 7,4 % de plus qu’en 2019. Or la pandémie a entraîné une chute des besoins des grossistes travaillant avec la restauration et des industriels, d’où le marasme en œufs de cage. En parallèle, l’offre se déploie en alternatif, parfois plus vite que la demande, et les prix sont sous pression et inférieurs aux coûts de revient, quel que soit le code. Les opérateurs ont réagi individuellement et certains ont anticipé les abattages de leurs poules. Le marché tendait à s’assainir ces derniers jours, comme souvent à cette période de l’année. Reste le spectre de l’influenza aviaire. Si elle s’étend en Europe, des difficultés d’approvisionnement pourraient rapidement apparaître et bouleverser le marché dans l’autre sens.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Réussir
Le confinement de 2020 a profité à la consommation à domicile de poulet

La viande de volaille a été très sollicitée par les ménages français en 2020, une année marquée par la pandémie de…

 © VP
Hausse de 11 % des achats d’œufs en 2020

Les achats d’œufs par les ménages, pour leur consommation à domicile, ont bondi de 11 % en 2020, selon les données de…

 © Pascal Le Douarin
Volaille : un marché porteur en 2021

L’effet de la pandémie sur les filières avicoles françaises reste incertain en 2021. L’apparition de foyers d’influenza…

 © AMI
Belle progression du marché de la volaille et de la viande rouge bio en Allemagne

« Le marché du bio en Allemagne a progressé de façon fulgurante en 2020 », a déclaré Diana Schaack, analyste de…

 © V.P.
15,5 % d’œufs alternatifs en plus en janvier

La fin de semaine restait assez active sur le marché de l’œuf calibré, avec des commandes régulières en P, M et G, seul…

 © Michael Gaida de Pixabay
Volaille : des importations françaises en repli de 4,5 % en 2020

En 2020, avec la pandémie et en conséquence la fermeture de l’hôtellerie-restauration, les importations françaises de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio