Aller au contenu principal

Les Marchés : le média des acheteurs et vendeurs de produits alimentaires

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

« Nous ne transposerons pas de la même manière le modèle de Mercadona »

Serge Papin, président-directeur général de Système U.
© DR

Les Marchés Hebdo : Pourquoi avez-vous signé avec un Américain pour fabriquer les yaourts de la Marque U ?

Serge Papin : Nous voulons faire de la marque U la marque préférée de nos clients. Nous nous sommes fixé le cap de 2022 pour dépasser la part symbolique des 50 % de volume sous la marque U. Et pour ça, il faut qu’elle se singularise. Nous avons déjà communiqué sur un certain nombre d’engagements, notamment sur des produits controversés, sur des engagements environnementaux dans le respect des filières. Nous voulons répondre à un objectif précis : être capable de le communiquer à nos clients. Il faut donc que l’on puisse avoir le contrôle de l’ensemble de la chaîne alimentaire, de la production à la consommation. C’est dans cet esprit-là que nous avons conclu ce contrat avec Schreiber. Alors pourquoi lui ? Parce que nous cherchions un partenaire avec une triple capacité : l’investissement, le savoir-faire et l’exclusivité avec Système U. Un Français ne pouvait pas accepter l’exclusivité, ils ont d’autres clients.

LMH : Souhaitez-vous reproduire le modèle de Mercadona (enseigne de supermarchés espagnole) en France ?

S. P. : J’ai visité Mercadona il y a une dizaine d’années. J’ai été impressionné par le modèle. Mais il faut que les choses se fassent au bon moment. Nous ne transposerons pas le modèle de la même manière. Je vais prendre un exemple hors alimentaire. Pour nos lessives, nous avons l’exclusivité avec le groupe Persan en France. Nous partageons les budgets de recherche et développement, etc. Aujourd’hui, elle représente 20 % de la marque U. Avec Schreiber, l’usine sera en France, le lait sera français. Nous allons pouvoir agir sur la transformation, construire les chaînes de production sur le site. L’usine aura des capacités fromagères. Avec 47 000 tonnes, le site peut être saturé. Et c’est un partenariat de long terme puisque le contrat sera signé sur huit ans.

LMH : Est-ce un contrat tripartite avec les éleveurs ? Et souhaitez-vous développer d’autres partenariats en ce sens, et notamment dans la filière bovine ?

S. P. : Oui, la production sera intégrée dans ce partenariat. Il y aura des engagements sur les prix. Maintenant, nous avons un pied dans la transformation du lait. Nous avons une vingtaine de contrats tripartites, dans la volaille, le porc, le lait, les légumes, les fruits. Nous poussons pour que cela soit le modèle. Dans la filière bovine, nous sommes engagés dans le cœur de gamme. Il y a une forte régionalisation dans le bœuf. Je ne dis pas que l’on ne le fera pas. Il faut un tronc commun. Cela avance.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

+ 68 % 
H/270
 © Kantar Worldpanel
Les Français se fient aux labels pour faire leurs courses

Les consommateurs français, qui déclarent à 80 % être inquiets de la sécurité alimentaire des produits selon Kantar…

 © Réussir
Le Label Rouge limousin invite la Chine

La filière des viandes limousines sous Label Rouge va se faire valoir auprès de la Chine au Sia. L’organisme de gestion…

Deux prix suédois pour l’alimentation durable

Une fondation suédoise, Curt Bergfors, annonce lancer deux prix dotés d'un million de dollars pour récompenser les…

La Coopération laitière en bons termes avec des distributeurs

Certaines enseignes de la grande distribution « s’inscrivent dans l’esprit des Etats Généraux de l’Alimentation »,…

 © DR
Orangina Suntory France rejoint Loop

Pour ses marques Orangina et Schweppes, Orangina Suntory France va proposer en 2020 6 références en verre consigné.…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58.3€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Profitez de l’ensemble des cotations
Consultez les revues Les Marchés Hebdo et Le Quotidien Les Marchés au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Les Marchés