Aller au contenu principal

Moins de viande, plus de végétal : le Conseil national de l’alimentation plaide pour un rééquilibrage des protéines

Le Conseil national de l’alimentation vient de publier son avis sur les nouveaux comportements alimentaires. Il formule des propositions d’actions pour favoriser une alimentation plus durable allant vers un rééquilibrage de la consommation entre les protéines animales et végétales

L'avis du CNA sur les comportements alimentaires préconise de manger moins de protéines animales.
© CNA

Le Conseil national de l'alimentation (CNA) a validé à l’unanimité lors de sa séance plénière du 6 juillet l’avis sur les « Nouveaux comportements alimentaires : proposions d’actions pour une alimentation compatible avec des systèmes alimentaires durables ».

Cet avis est issu des travaux du groupe de concertation co-présidé par Pascale Hébel, personnalité qualifiée au CNA et directrice associée de C-Ways, et Fabrice Etilé, personnalité qualifiée au CNA, directeur de recherche à Inrae et professeur à l’Ecole d’Economie de Paris.

 

 

Pour répondre aux objectifs de la France en matière de transition agroécologique et de lutte contre le changement climatique à horizon 2030, le CNA formule 50 recommandations dont 12 actions prioritaires.  

  1. Mieux éduquer et informer sur les pratiques alimentaires et les modes de production

  • Redéfinir les repères nutritionnels officiels
  • Mettre en place des campagnes d’information à destination du grand public pour encourager le rééquilibrage dans la consommation de produits animaux et végétaux
  • Inscrire des actions éducatives sur l’équilibre alimentaire et l’alimentation compatible avec la durabilité des systèmes alimentaires en général, et notamment sur le rééquilibrage entre la consommation de produits d’origine animale et végétale, dans le programme de l’Education nationale.

 

  1. Garantir l’information sur les qualités des produits et mieux informer les consommateurs

  • Mettre en place l’affichage environnemental pour encourager ce rééquilibrage animal / végétal, en intégrant notamment l’indication du mode d’élevage
  • Renforcer l’encadrement de la publicité et le marketing alimentaires
  1. Accompagner et donner les moyens à la restauration collective d’être un levier des transformations des pratiques alimentaires

  • Renforcer la formation continue et initiale des professionnels de la restauration collective privée et publique sur des menus végétariens attractifs notamment, sur la gestion de l’approvisionnement et la logistique pour la matière première végétale
  • Mettre en place, développer et réformer l’accompagnement économique pour atteindre l’objectif des 50% de produits durables et de qualité

 

  1. Promouvoir les pratiques de production, de transformation et de commercialisation pour des produits issus de méthodes plus respectueuses de l’environnement

  • Rééquilibrer les aides et subventions vers des modes de production en faveur de l’environnement
  • Renforcer les mesures de protection de l’Europe contre des produits importés ne respectant pas les normes sanitaires et environnementales européennes
  • Développer l’offre commerciale de produits et plats à base d’aliments d’origine végétale

 

  1. Développer la recherche sur des dynamiques alimentaires

  • Pour mieux identifier les régimes combinant plusieurs caractéristiques de durabilité
  • Etudier les réseaux sociaux pour mieux identifier des leviers d’information et leurs rôles dans l’évolution des comportements alimentaires

Cet avis est transmis aux ministères chargés de l’environnement, de la consommation, de la santé et de l’agriculture, ainsi qu’aux acteurs de la chaîne alimentaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les abattages de vaches reculent depuis 2016.
(Mis à jour) Les cotations Gros Bovins Entrée Abattoir évoluent
Un arrêté visant à faire évoluer les cotations des Gros Bovins Entrée Abattoir vient d’être publié au JORF.
Inflation-Egalim 2 : les 4 enseignements principaux du rapport du Sénat
Dans un rapport publié le 19 juillet, la commission des Affaires économiques du Sénat n’a pas constaté de « phénomène massif de…
[Guerre Ukraine Russie] Quels pays limitent leurs exportations agricoles ?
Plusieurs pays ont mis en place des embargos temporaires sur l’exportation de certains produits agricole dans un contexte de…
La FNSEA appelle la distribution à augmenter le prix du lait
Sur Franceinfo, Christiane Lambert a appelé la distribution à augmenter les prix du lait. Elle a aussi rappelé que la sécheresse…
Preview image for the video "Bienvenue chez Le Gaulois".
Pourquoi L214 s’attaque de nouveau à la marque Le Gaulois de LDC
L’association antispéciste s’attaque de nouveau au groupe LDC pour l’inciter à signer le European Chicken Commitment.
SVA Jean Rozé arrête l’abattage rituel
Depuis le 1er juillet, la filiale d’Agromousquetaires SVA Jean Rozé a arrêté les abattages rituels, qui concernaient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio