Aller au contenu principal

Loi Egalim
L’Inao promeut les produits sous signe de qualité auprès de la restauration collective

Dans le cadre de la loi Egalim, à compter du 1er janvier 2022, les repas en restauration publique devront comprendre au moins 50% en valeur de produits alimentaires durables notamment sous signes officiels de qualité et d’origine (Siqo), rappelle l’Inao dans un document didactique dédié aux établissements de restauration collective. Citant les signes qui rentrent dans les Siqo (AOP, IGP, STG, label Rouge, agriculture bio), l’Inao tente de contrer les idées reçues. « Oui on peut réaliser des portions au même prix avec des Siqo : par exemple avoir un produit de qualité pour du rôti de porc permet d’avoir moins de perte à la cuisson et de servir une viande de qualité, meilleure. Donc même si on paye un peu plus cher au départ, c’est valable et profitable à tous ! », affirme ainsi, dans le document, Isabel Volant, conseillère départementale de Maine-et-Loire. Les produits bruts sous Siqo sont-ils plus complexes à travailler ? « C’est une idée reçue […] Par exemple, en volaille, on peut réaliser des sautés à partir de cuisse de dindes, il n’a pas de découpe de carcasse, juste à cuire… » argumente Marie Guyot de Fedelis. Quant à la crainte de manquer d’approvisionnement en produits de qualité : « il est essentiel de bien communiquer sur la disponibilité des produits en diversité et en quantité sur les plateformes et réseaux de distribution existants », témoigne Marie-Cécile Rollin, directrice de Restau’Co qui propose une méthodologie pour permettre aux collectivités d’optimiser leur parcours d’approvisionnement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Au 1er janvier 2022, chaque élevage devra se doter d'un référent bien-être animal
Le journal officiel du 29 décembre institue la désignation d’un responsable du bien-être animal dans chaque élevage d’animaux de…
Prix du beurre : les professionnels de la BVP appellent à l’aide
Les professionnels de la boulangerie-viennoiserie-pâtisserie alertent sur l’explosion du prix du beurre et des difficultés d’…
Volaille : repli des coûts de l’aliment en décembre 
Volaille : repli des coûts de l’aliment en décembre 
La baisse du maïs temporise les hausses en blé et soja.
La Coopération laitière fait le point sur les coopératives laitières françaises.
Prix du lait : La FNPL dénonce les pratiques "illégales" de Sodiaal
La FNPL dénonce dans une lettre ouverte la pratique illégale du groupe Sodiaal de pratiquer un correctif sur le prix du lait lié…
Un couple d’éleveurs va créer un abattoir de bovins bio à la ferme
Kathleen et Michel Bremont ont obtenu une aide de l’Europe et de la région Normandie pour financer près du tiers de leur projet d…
Produits laitiers : disponibilités serrées
Produits laitiers : disponibilités serrées
Les disponibilités sont insuffisantes en beurre, d'où des prix toujours fermes. Même tendance en poudre et fromage industriel.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio