Aller au contenu principal
Font Size

Les récoltes plus actives que les marchés

Excepté un léger rebond à Chicago, hier, les marchés à terme du blé sont restés, depuis la semaine dernière, dans un contexte baissier entretenu par la pression des moissons et les grosses disponibilités mondiale. La Russie affirme sa présence avec une nouvelle estimation de récolte du cabinet d’experts Ikar, à 79 Mt et des exportations revues en hausse de 2 Mt, à 37 Mt. Dans l’hexagone, les toutes premières coupes de blé démarrent et celles d’orge progressent, avec des résultats qualitatifs et de rendement encore indécis. Le retour du temps sec va favoriser les chantiers de récolte. Les cours du blé et de l’orge sur le physique sont moins affectés par la tendance baissière qu’Euronext, les vendeurs ne manifestant pas de hâte, les acheteurs non plus. Si l’activité commerciale se ralentit, les chargements pour l’export pays tiers restent encore conséquents, vers l’Algérie et le Maroc pour le blé et la Chine pour l’orge.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le sucre décolle

Les prix du sucre ont fortement augmenté la semaine dernière, portés par un rapport de l’Organisation internationale du…

Le cacao sur la touche

Les cours du cacao étaient en berne la semaine dernière, pénalisés par l’écart qui se creuse entre une demande atone et…

Chicago : le blé poursuit sa chute avec l’anticipation d’une offre abondante

Le rythme élevé des récoltes dans les régions productrices des Etats-Unis ainsi que des conditions météorologiques…

Surabondance de sucre 

Les cours du sucre se sont affaissés la semaine dernière, pénalisés par une offre surabondante et un réal brésilien en…

Chicago : maïs et soja montent avec les spéculations

De nombreux achats sont observés, notamment sur le marché du maïs, où des fonds d’investissement couvrent leurs positions…

Chicago : le maïs au plus bas depuis mai

Le cours du maïs coté à Chicago est tombé jeudi à son plus bas depuis mi-mai alors que des pluies sont prévues dans la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio