Aller au contenu principal

Mauvaise récolte mondiale
Les pastiers s’inquiètent de l’envolée des prix du blé dur

Le syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires en France (Sifpaf) se déclare « très préoccupé par la nouvelle flambée du prix du blé dur », selon un communiqué daté d’hier. Rappelant que le blé dur est la matière première exclusive de 90% des pâtes consommées en France, le Sifpaf s’alarme d’une hausse des prix du blé dur de plus de 25% depuis le mois de juin, hausse qui devrait, selon lui, encore s’accélérer. En cause, comme nous l’avions indiqué dans notre édition du 8 octobre, une très mauvaise récolte en quantité et en qualité au Canada évaluée à 5 Mt selon le rapport du CIC, contre 5,7 Mt en 2018. « Seuls 20% de la récolte sera de bonne qualité pastière et plus de 30% ne sera pas utilisable pour fabriquer des pâtes », affirme le syndicat. Autre problème : une mauvaise récolte également en Italie du Nord avec des problèmes qualitatifs et sanitaires, à tel point que l’Italie devrait importer plus d’1,5 Mt de blé dur cette année. Résultats : les blés durs français et espagnols, de bonne qualité, sont très demandés. Sur le plan mondial, il manquera 2,6 Mt cette année, estime le Sifpaf. Alors que les négociations commerciales avec la grande distribution commencent, « cette situation est très préoccupante pour l’industrie de la pâte alimentaire, d’autant plus qu’il n’existe pas sur le marché européen de mécanisme de couverture, ni de marché à terme, ni de capacités de stockage significatives », pointe l’industrie des pâtes alimentaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le lait fait les frais du « bio à tout prix », selon la FRSEA des Pays de la Loire
Le syndicat agricole des Pays de la Loire déplore le début des baisses de prix du lait bio. Il accuse les entreprises et…
Des abattoirs français, espagnols, autrichiens et néerlandais déréférencés par la Chine
L'Ifip informe que certains abattoirs européens ont perdu leur agrément pour exporter vers la Chine.
Inflation générale et pénuries pour les fabricants d’aliments d’élevage
Le Snia, syndicat des fabricants d’aliments composés, annonce des hausses inévitables de l’alimentation animale et signale le…
Veau de boucherie : les prix ont résisté à l’été

Les cours des veaux de boucherie ne se sont pas effondrés cet été, contrairement aux deux années précédentes. Cette…

Lactalis a réalisé 23 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour les produits laitiers en 2020.
Le français Lactalis devient numéro 1 mondial du lait
Le chiffre d’affaires pour les produits laitiers de Lactalis a dépassé pour la première fois en 2021 celui de Nestlé, selon un…
Christophe Fénart, président-directeur général de Nutridry. © Nutridry
[Mis à jour] Nutridry rachète la société Mada Foodservice
Comme nous l'annoncions en juin dernier, Nutridry a acquis Mada Foodservice, la troisième opération depuis la création du groupe…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio