Aller au contenu principal

Consommation
Les ménages ont moins acheté de viande en mars qu’avant le Covid

Alors que l'inflation commençait à se faire sentir, les ménages ont acheté moins de viande en mars 2022 qu'avant le Covid.

Les ménages ont acheté en mars moins de viande, et moins souvent, selon Kantar
Les ménages ont acheté en mars moins de viande, et moins souvent, selon Kantar
© VP

Les achats des ménages de viandes de boucherie fraîches pour leur consommation à domicile étaient sans surprise en recul en mars 2022 comparé à mars 2021 (-12,4 %) et à mars 2020 (-13,7 %) puisque la situation sanitaire était différente et l’accès à la restauration était possible.

Mais elles sont surtout en retrait de 11,8 % par rapport à mars 2019, soit avant la crise Covid, selon les données de Kantar rapportées par Culture Viande, qui précise « Cette diminution, qui touche toutes les espèces, n'est cependant pas spécifique aux viandes : elle est en lien avec une baisse générale de la consommation des produits frais en mars, confirmée par plusieurs sources. Kantar affiche ainsi une baisse de 9,1% en volume sur l’ensemble des Produits frais traditionnels (PFT) ».

Cette baisse des achats s’explique à la fois par le recul de la fréquence d’achat et par celle du panier moyen. Un repli qui doit se mesurer à l'aune de l'inflation. Les prix moyens d’achat ont en effet augmenté de 1,3 % au global en mars, ce qui cache des disparités : +5,8 % en bœuf, +4,7 % en veau, +10,3 % en agneau. Mais le porc affichait encore un prix en repli (-3,4 %) ce qui explique peut-être sa meilleure résistance à la baisse des volumes (-4,2 %).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Pourquoi les prix records des bovins ne sont pas encore suffisants pour les éleveurs allaitants
Malgré des prix des gros bovins à des niveaux jamais vus, l’amont de la filière bovine fait toujours face à des difficultés…
cotation Atla du beurre cube (€/t)
En ingrédients laitiers, les approvisionnements vont être compliqués à la rentrée
Avec la collecte laitière qui reste en retrait, les fabrications de produits laitiers industriels pourraient bien être…
Agricool rejoint Vif-Systems et dévoile les raisons de son échec
La start-up promouvant l’agriculture urbaine, en redressement judiciaire, est reprise par le réseau de fermes verticales VIF-…
Faute de repreneur, Matines ouvre un projet de cessation d’activités
La société Matines annonce, le 2 juin, s’engager dans un projet d’arrêt programmé de ses activités. A ce jour, seul le site…
Le lait conventionnel mieux payé que le bio en avril
Le lait conventionnel a été payé 5 €/1000 litres de plus que le bio en avril, selon Agreste.
Avec l’arrêt de Matines, la filière œuf dans l’incertitude
Matines a annoncé jeudi l’arrêt programmé de ses activités, seul un site fait l’objet d’une procédure de reprise pour l’instant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio