Aller au contenu principal
Font Size

Restauration collective
Les grossistes au cœur de la transition, un an après la loi Egalim

L’offre agricole et alimentaire a deux ans pour s’adapter aux critères définis par la loi Egalim pour la restauration collective. Une variété de grossistes s’offre en acteurs et prescripteurs de cette transition.

© Pascal Xicluna

Les restaurants collectifs pourront-ils s’approvisionner dès janvier 2022 dans les proportions édictées par la loi Egalim (voir graphique p. 12) ? « Sur le plan purement logistique, on est déjà en ordre de bataille », affirme Bernard Estivin, un grossiste à service complet (Gasc) en produits frais, président-directeur général du groupe familial. « Attention, n’allez pas consacrer des fonds publics pour mettre en place des plateformes sur Internet ou physiques qui existent déjà ! » prévient-il les élus en toute occasion d’expression publique.

Bernard Estivin constate souvent « une confusion entre produits locaux et circuits courts ». Il affirme qu’un grossiste est le mieux placé pour répondre à la demande de produits à la fois locaux et entrant dans les critères de la loi.

Les producteurs locaux doivent se mettre à niveau

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Ferme d'Avenir
Cinq nouveaux Projets alimentaires territoriaux adhèrent au réseau

Le réseau national des Projets alimentaires territoriaux (RnPAT) s’est élargi, pour la onzième fois, à 5 nouveaux…

 © DR
Pour faciliter les marchés publics

Dans le Journal officiel de ce jour figure le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio