Aller au contenu principal
Font Size

Le triomphe des épicuriens ?

« Pour les Français, quand même, le foie gras est synonyme de plaisir ! Que les épicuriens puissent un peu triompher ! ». Ainsi s'exprimait Christophe Barrailh, le président de l'interprofession du foie gras (Cifog) le 28 octobre devant la presse. Interrogé sur la progression de l'interdiction de ce mets dans certains États, la Californie en tête, l'éleveur de canard du Sud-Ouest estimait que ce mouvement n'est pas près de toucher la France. Pour autant, malgré le caractère ancestral de cette production, symbole de la gastronomie française, la profession doit de plus en plus s'expliquer sur ses pratiques face à la pression des ONG de la protection animale. Ayant trop longtemps ignoré ce mouvement jugé minoritaire, les agriculteurs se retrouvent aujourd'hui sous le triple feu des médias classiques, des réseaux sociaux et des tentatives réglementaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio