Aller au contenu principal
Font Size

Relations commerciales
Le Sénat assouplit la loi Egalim… en vain ?

Didier Guillaume a donné un avis défavorable à la proposition de loi, bientôt discutée à l'Assemblée nationale.
© DR

Le Sénat a adopté en séance publique ce mardi 14 janvier une proposition de loi modifiant la loi Egalim conforme aux conclusions du rapport d’information sénatorial publié en octobre 2019 tirant un bilan de la loi. Le texte porté par le sénateur Daniel Gremillet vise à prendre des mesures « d'urgence » pour pallier aux failles de la loi Egalim. Il prévoit de sortir de l'encadrement des promotions en volume les denrées alimentaires « dont la vente présente un caractère saisonnier marqué », sans en fixer la liste. L'encadrement des promotions en valeur serait en revanche maintenu. « Le problème se résume ainsi : « pas vu, pas vendu ». C’est le cas du foie gras où, faute de promotions cette année, la baisse des ventes est estimée à 20 % par rapport à l’année dernière. Les chiffres sont identiques pour le champagne, explique Daniel Gremillet, nous sommes allés à la rencontre d’éleveurs de lapins ou de producteurs de denrées apéritives qui ont confirmé ces tendances. Certaines entreprises ont déjà fait état de recul de leur activité de 30 ou 40 %, dans la conserverie par exemple ». Le texte prévoit également l'expérimentation d'une clause de révision automatique des prix pour les produits alimentaires très exposés aux variations des cours des matières premières agricoles (entrant pour plus de 50% dans leur composition). La Feef s’est félicitée de cette proposition de loi, qui a toutefois peu de chance d’aboutir, Didier Guillaume ayant donné un avis défavorable et appelé à attendre la fin de l’expérimentation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Christian Couillieau, directeur-général d'Even. © Even
« Plus de digital, de local, de frugal »
Le monde de l’après-Covid-19 sera-t-il si différent de celui d’hier ? Christian Couilleau, directeur général du groupe coopératif…
Passation de pouvoirs ce matin entre Didier Guillaume et Julien Denormandie devant le ministère de l'Agriculture. © Ministère de l'Agriculture
Julien Denormandie promet d’accompagner les industries agroalimentaires 

« Comptez sur moi pour que l’agriculture et l’alimentation soient des éléments importants du plan de relance que…

La crise renforce le bio
Le boom du bio pendant la pandémie perdurera-t-il ?
Valeur refuge pendant la crise sanitaire, le bio parviendra-t-il à conserver son élan avec la crise économique qui se profile ?…
Naturalia va progressivement adapter son concept de "Marché bio" à ses magasins urbains. Huit magasins devraient ouvrir cette année sur ce format. © DR
Naturalia signe une belle progression et prépare l’après-Covid-19
Après une année 2019 exceptionnelle et des ventes soutenues pendant le confinement, la filiale de Monoprix poursuit sa stratégie…
En prenant en compte le coût du temps, cuisiner à la maison à partir d’ingrédients bruts revient plus cher qu’acheter des plats industriels. © DR
Le fait maison n’est pas toujours moins cher
Selon des chercheurs de l’Inrae, les plats faits maison ne seraient pas toujours moins chers que les plats industriels si on…
Didier Perréol, président du Synabio. © Ekibio
[Covid-19] « À chaque crise, les produits issus de l'agriculture bio servent de repère »
La consommation de produits biologiques a connu un fort dynamisme lors de l’épidémie de coronavirus. Comment expliquer cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio