Aller au contenu principal

Les Marchés : le média des acheteurs et vendeurs de produits alimentaires

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Le marché de la pomme de terre fraîche n’est pas prêt

Les acheteurs de pommes de terre, surtout les industriels, commencent à prêter attention aux coûts de production, selon Martin Mascré, directeur de l’UNPT, section spécialisée de la FNSEA. « Mais en pomme de terre fraîche et à l’export, le prix dépendra encore beaucoup de l’offre et de la demande », considère-t-il, une semaine après le congrès de l’UNPT. Or, la pomme de terre de conservation subit cette année un surcoût important : les produits antigerminatifs classiques doivent être remplacés par des alternatives qui sont quatre fois plus chères, sans compter la mise aux normes des bâtiments de stockage. L’UNPT voudrait que cette information « se diffuse jusqu’au consommateur », selon l’expression du directeur. Faute d’avoir pu trouver un accord dans le cadre interprofessionnel, les planteurs demandent que la pomme de terre fraîche soit suivie par l’observatoire des prix et des marges.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Réussir
La Cour des Comptes demande une politique phytosanitaire claire

Le gouvernement est invité par la Cour des Comptes à dresser dès 2020 un tableau de l’ensemble des ressources…

Une nouvelle maladie chez les plantes potagères

L’Anses a averti ce matin qu’un nouveau virus, le tomato brown rugose fruit virus, s’attaquaient aux tomates, piments et…

Bonduelle s’engage à revaloriser les prix aux producteurs

L’association nationale des organisations de producteurs de légumes destinés à l’industrie (Cénaldi) réclamait le 15…

 © DR
Interfel proteste contre la suppression des emballages

L’Interprofession des fruits et légumes frais, Interfel, publie une lettre ouverte à Brune Poirson, secrétaire d’Etat…

Atout prim cédé à Normandie fruits

Dirigée depuis 1981 par Géraldine Poux, la société de commerce en gros en fruits et légumes Atout Prim (2 M€ de CA basée…

[Salon de l'Agriculture] Interfel propose la création de chèques fruits et légumes

Réaffirmant sa volonté de dynamiser la consommation de fruits et légumes, l’interprofession des fruits et légumes frais…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58.3€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Profitez de l’ensemble des cotations
Consultez les revues Les Marchés Hebdo et Le Quotidien Les Marchés au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Les Marchés