Aller au contenu principal

Lait : premier recul en un an de la collecte allemande

La collecte de lait en Allemagne est passée sous son niveau d’un mois plus tôt en octobre, pour la première fois depuis septembre 2022. Le prix du lait bio résiste mieux que le conventionnel.

camion collecte lait
La collecte allemande était dynamique en 2023
© Franck Mechekour, Archives

La collecte de lait en Allemagne a connu douze mois de croissance, depuis septembre 2022, avec des volumes dépassant même de plus de 4 % leur niveau d’un an plus tôt, début 2023. Mais en semaine 42, pour la première fois, les volumes sont passés sous leur niveau de l’an dernier (-0,4 %). La baisse saisonnière des volumes est plus prononcée cette année. Néanmoins cette décroissance est à relativiser puisqu’à cette période de 2022, les volumes étaient élevés pour la période, dépassant largement ceux de 2021.

Lire aussi : Une collecte laitière européenne stable pendant 2 ans ?

Un prix du lait bio qui s’est mieux tenu

Selon les premières estimations de l'AMI, le lait biologique contenant 4,0 % de matière grasse et 3,4 % de protéines était payé en moyenne nationale 54,5 centimes/kg en septembre 2023. C’est 14 % de moins que sur la même période de 2022. Mais dans le même temps, le prix du lait conventionnel a reculé de 33 % pour s’établir à 40,5 centimes/kg. L’écart entre le lait conventionnel est donc passé de 3,2 centimes/kg à 14 centimes/kg en un an. 

Lire aussi : Produits laitiers : comment vont évoluer les fabrications européennes ?

Un marché du beurre atone

En Allemagne, comme d’ailleurs dans le reste de l’Europe, les prix du beurre sont fermes avec un léger regain d’intérêt sur le marché pour les fabrications de fin d’année. Les cours ont peu évolué cette année, dans un marché équilibré et prudent. Le marché du beurre plaquette a davantage subi de pression, avec la descente en gamme et les arbitrages budgétaires. 

Lire aussi : Prix du beurre : record battu aux États-Unis

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

camion de collecte de lait en laiteries
Lait : 4 raisons d’attendre une reprise de la collecte en 2024

Après avoir reculé en 2023, la collecte de lait de vache conventionnel en France pourrait se reprendre en 2024.

Viande : Où sont les abattoirs menacés de fermeture en France, et pourquoi ?

Une douzaine d’abattoirs ferment chaque année, et la tension se renforce entre décapitalisation et hausse des charges,…

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Emmanuel Macron, lors de sa visite du salon, discutant avec différents syndicalistes agricoles
Prix plancher des produits agricoles : 6 questions sur leur possibilité

Emmanuel Macron au salon de l'agriculture 2024 a annoncé la mise en place rapidement de prix planchers dans les filières…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio