Aller au contenu principal

Promotion
La volaille label Rouge sur les réseaux sociaux

Dans le cadre de sa nouvelle campagne de promotion 2021, le Synalaf promeut les principes de la production d’œufs label Rouge en France. Les réseaux sociaux sont mis à contribution.

La filière a voulu cette année donner la parole aux éleveurs via Facebook et Instagram. © Synalaf
La filière a voulu cette année donner la parole aux éleveurs via Facebook et Instagram.
© Synalaf

« Label et la volaille », voilà le nouveau slogan de la campagne 2021 du Syndicat national des labels avicoles de France (Synalaf). Dans l’air du temps, la filière a voulu cette année donner la parole aux éleveurs via Facebook et Instagram. Les volailles fermières et poules pondeuses label Rouge se retrouvent pour la première fois sur les réseaux sociaux.

 

 

La minute éleveur ou encore des recettes du chef ambassadeur Pierre Augé alimentent les comptes web, « pour davantage attirer les millénials », a déclaré Juliette Protino, directrice adjointe du Synalaf, lors d'un voyage de presse tenu le 17 juin. 

 

 

Trois autres voyages seront organisés dans différentes régions de France afin de mettre en avant les volailles label Rouge en 2021.

Quels principes de production ?

L’immersion dans l’univers des poules pondeuses label Rouge a débuté à Plésidy (Côtes-d’Armor), sur la ferme de Gwenaelle Chevance, éleveuse certifiée label Rouge fermier. Les conditions d’élevage de son exploitation intègrent pleinement le respect du bien-être animal et de l’environnement. Près de 6 000 poules pondeuses jouissent de 3 hectares de parcours arboré sur lequel elles pâturent jusqu’à la tombée de la nuit. La ferme, de taille modeste, reflète l’esprit familial de l’exploitation qui comprend seulement un bâtiment, aménagé de trappes d’accès au parcours et d’ouvertures laissant passer la lumière naturelle et permettant une bonne ventilation.

label rouge
Crédit : Vyashini Chokupermal

La ferme avicole a fait le choix d’intégrer des poules pondeuses rousses de races rustiques. Celles-ci s’adaptent bien à l’élevage en plein air et sont plus résistantes aux maladies. La durée d’élevage plus longue et la croissance lente assurent aussi la qualité du produit final. Dans le cas du poulet label Rouge, ce principe permet le développement de l’ossature et des muscles, garantissant une chair ferme. Coté alimentation, elle se compose de végétaux avec une majorité de céréales locales, « ce qui renforce le lien avec le territoire », explique Juliette Protino. Autre point clé qui régit la production sous label Rouge : le contrôle strict sur tous les maillons jusqu’au produit final avec des tests sensoriels.

label rouge principe

Une demande soutenue en 2020

La consommation de l’œuf label Rouge a souffert de son positionnement mal défini entre le plein air et le bio. Et ce, d’autant plus que son prix moyen à 0,32 euro/œuf se rapproche de celui du bio, à 0,36 euro/œuf, contre 0,24 euro pour le plein air. Cependant, en 2020, le marché de l’œuf coquille label Rouge aura bien profité du confinement avec des achats pour une consommation à domicile qui ont bondi de 8,4 % sur un an, selon Iri.

Sous l’effet de la crise, la production d’œufs étiquetés label Rouge a crû de 8,2 % en 2020 pour environ 500 millions d’œufs labellisés. Si les œufs label Rouge pèsent lourd sur ce segment, c’est moins le cas en restauration hors domicile où toutefois de nouvelles perspectives ne sont pas à écarter.

 


                   Label Rouge : l’export un moteur de croissance
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cette infographie est initialement parue dans notre magazine mensuel de septembre
[Infographie] Pourquoi tant de pénuries alimentaires en 2022 ?
Certains rayons sont vides et les consommateurs craignent les pénuries de plusieurs produits alimentaires. Pour les magasins, les…
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Les prix records des gros bovins ne compensent pas la flambée des coûts de production
Le prix de revient des gros bovins a fortement progressé au premier semestre, dopé notamment par la hausse de l’énergie.
Energie : les industriels laitiers craignent pour la continuité de leurs activités
La Fédération nationale de l'industrie laitière (Fnil) appelle le gouvernement à mettre en place rapidement un bouclier tarifaire…
Combien l’Europe a perdu de bovins et de porcs en un an ?
La décapitalisation du cheptel bovin et la forte tension en production de porc liée à l’envolée de l’aliment et aux contraintes…
Un incendie a ravagé un enterpot de fruits et légumes à Rungis le 25 septembre
Mis à jour : Ce que l’on sait de l’incendie à Rungis
  Un incendie a ravagé un entrepôt de fruits à légumes à Rungis le 25 septembre, sans faire de victimes.
Un cas de grippe aviaire dans la zone IGP Volaille du Maine, la situation jugée alarmante
Un cas de grippe aviaire a été confirmé dans un élevage situé dans la zone de Loué. Les scientifiques alertent sur une situation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio