Aller au contenu principal

Lait
La croissance de la collecte européenne marque le pas

Après une croissance modérée en début d’année, la collecte laitière française s’est repliée au deuxième trimestre. Si la hausse est restée de mise dans l'UE, la croissance de la collecte a néanmoins ralenti dans la plupart des pays producteurs.

évolution du prix du lait en France

Au deuxième trimestre 2020, la collecte laitière française a reculé de 1 % par rapport à 2019, selon FranceAgriMer. Un repli à relier à la fois à des conditions climatiques moins favorables au début du printemps ainsi qu'à des mesures mises en place par la filière pour modérer le pic saisonnier de la production. Cette contraction de la collecte, qui fait suite à une hausse de 1,3 % au premier trimestre (effet année bissextile neutralisé), porte les volumes collectés en cumul sur l’ensemble du premier semestre à un niveau similaire à celui de l’an dernier, à 12,48 milliards de litres.

Ralentissement dans l'UE, mais pas de repli

La France n’est pas le seul pays européen à avoir enregistré un tassement de sa production laitière au cours du deuxième trimestre 2020. Après avoir progressé de 1,5 % sur les trois premiers mois de l’année, la collecte cumulée de l’UE-27 et du Royaume-Uni a ainsi marqué le pas en avril et en mai. Contrairement au cas français, la production européenne est néanmoins restée en hausse par rapport à 2019, progressant de 0,7 % au deuxième trimestre selon les données de la Commission européenne. Les collectes des Pays-Bas et de l’Italie ont ainsi affiché une petite hausse de 1 %, tandis qu’en Allemagne, la production a stagné à son niveau de l’an passé. L’Irlande et la Pologne ont en revanche affiché plus de dynamisme. La collecte irlandaise a notamment défié la tendance au deuxième trimestre en enregistrant une croissance encore plus importante qu’au premier trimestre (+3,4 % contre +2,7 %). Freinée au mois d’avril (+0,4 %/2019), la production polonaise a progressé pour sa part de 2,2 % au deuxième trimestre, portée par le très fort rebond enregistré en juin (+4,6 %/2019).         

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Fromages : le Japon devient le premier client de l’UE

En cumul sur le premier semestre 2020, l’UE-27 a exporté 445 962 tonnes de fromages vers les pays tiers (Royaume-Uni…

 © Virginie Pinson
Prix du lait : le décrochage par rapport à 2019 s’accentue

Le prix du lait payé aux éleveurs français a peu évolué au mois de juin. À 358,39 €/1 000 litres, le prix réel (tous…

 © ©  Stéphane LEITENBERGER
Beurre, poudre : un marché peu évolutif

Les cours français du beurre et de la poudre ont peu évolué ces derniers jours dans un marché qui semble assez équilibré…

La demande chinoise en lactosérum rebondit

Les importations chinoises de poudre de lactosérum ont bondi en juillet 2020. En atteignant près de 64 000 tonnes, soit…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio