Aller au contenu principal

Lait
La croissance de la collecte européenne marque le pas

Après une croissance modérée en début d’année, la collecte laitière française s’est repliée au deuxième trimestre. Si la hausse est restée de mise dans l'UE, la croissance de la collecte a néanmoins ralenti dans la plupart des pays producteurs.

évolution du prix du lait en France

Au deuxième trimestre 2020, la collecte laitière française a reculé de 1 % par rapport à 2019, selon FranceAgriMer. Un repli à relier à la fois à des conditions climatiques moins favorables au début du printemps ainsi qu'à des mesures mises en place par la filière pour modérer le pic saisonnier de la production. Cette contraction de la collecte, qui fait suite à une hausse de 1,3 % au premier trimestre (effet année bissextile neutralisé), porte les volumes collectés en cumul sur l’ensemble du premier semestre à un niveau similaire à celui de l’an dernier, à 12,48 milliards de litres.

Ralentissement dans l'UE, mais pas de repli

La France n’est pas le seul pays européen à avoir enregistré un tassement de sa production laitière au cours du deuxième trimestre 2020. Après avoir progressé de 1,5 % sur les trois premiers mois de l’année, la collecte cumulée de l’UE-27 et du Royaume-Uni a ainsi marqué le pas en avril et en mai. Contrairement au cas français, la production européenne est néanmoins restée en hausse par rapport à 2019, progressant de 0,7 % au deuxième trimestre selon les données de la Commission européenne. Les collectes des Pays-Bas et de l’Italie ont ainsi affiché une petite hausse de 1 %, tandis qu’en Allemagne, la production a stagné à son niveau de l’an passé. L’Irlande et la Pologne ont en revanche affiché plus de dynamisme. La collecte irlandaise a notamment défié la tendance au deuxième trimestre en enregistrant une croissance encore plus importante qu’au premier trimestre (+3,4 % contre +2,7 %). Freinée au mois d’avril (+0,4 %/2019), la production polonaise a progressé pour sa part de 2,2 % au deuxième trimestre, portée par le très fort rebond enregistré en juin (+4,6 %/2019).         

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le lait bio traverse quelques turbulences
En 2020, le marché du bio a rencontré quelques à-coups, entre des achats des ménages diversement orientés et une production en…
Lait : prix en baisse et hausse des coûts de production

De fin 2018 à mars 2020, le prix du lait de vache conventionnel avait augmenté d’une année sur l’autre. Mais la crise a…

Lait : les Pays-Bas tentent le virage de la qualité
À la fin des quotas, les Pays-Bas ont misé sur la quantité et la spécialisation. Mais les enjeux environnementaux sonnent le glas…
La Russie développe sa production laitière

Malgré la baisse du cheptel de vaches laitières (à 6,5 millions de têtes en 2021 estime l’USDA), la collecte de lait de…

Collecte laitière : croissance ralentie en 2020
La collecte laitière française de 2020 ne devrait dépasser celle de 2019 que d’environ 79 millions de litres, la hausse du…
 © Reussir
Produits laitiers : des fondamentaux solides

Le marché français du beurre reste ferme dans l’ensemble, après sa récente remontée. Les stocks sont jugés assez larges…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio