Aller au contenu principal

témoignage
Jérôme Servières (Yéo Frais) : « Nous avons un destin commun avec l’amont agricole »

Jérôme Servières, directeur général de Yéo Frais.
Jérôme Servières, directeur général de Yéo Frais.
© Fabien Ferrer

« Florian Leguay, président de l’association d’éleveurs La Brique rose cherchait un transformateur pour son projet de création d’une filière responsable du lait en Occitanie. Nous y avons répondu favorablement. Nous sommes dans un bassin laitier du Sud-Ouest où la décroissance est la plus forte. Tous les sept ans, un producteur sur deux part à la retraite, avec en moyenne seulement un à deux jeunes éleveurs qui s’installent chaque année. Nous avons besoin de lait pour faire tourner notre usine toulousaine et il ne serait absolument pas viable économiquement d’aller le chercher dans le nord de la France. Nous transformons 115 000 tonnes de produits par an, principalement sous marque de distributeur. Nous ne serions plus compétitifs si nous devions aller chercher le lait à des centaines de kilomètres de notre site. Si dans dix ans, il n’y a plus de lait, nous n’aurons plus d’usine de transformation non plus. Alors, nous tentons quelque chose pour que les producteurs soient encore là demain, et nous aussi. Ce projet permet de reprendre contact avec l’amont agricole. Nous avons un destin commun, nous avons besoin l’un de l’autre. Ce sont 10 millions de litres d’ici à trois ans grâce à treize producteurs qui seront transformés en briques de lait de consommation rose et en yaourts pour notre marque YoGourmand. Cela va permettre de valoriser le lait 5 centimes par litre au-dessus du prix du lait national. »

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

camion de collecte de lait en laiteries
Lait : 4 raisons d’attendre une reprise de la collecte en 2024

Après avoir reculé en 2023, la collecte de lait de vache conventionnel en France pourrait se reprendre en 2024.

Viande : Où sont les abattoirs menacés de fermeture en France, et pourquoi ?

Une douzaine d’abattoirs ferment chaque année, et la tension se renforce entre décapitalisation et hausse des charges,…

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Emmanuel Macron, lors de sa visite du salon, discutant avec différents syndicalistes agricoles
Prix plancher des produits agricoles : 6 questions sur leur possibilité

Emmanuel Macron au salon de l'agriculture 2024 a annoncé la mise en place rapidement de prix planchers dans les filières…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio