Aller au contenu principal

Insectes : 1,5 million de tonnes de protéines en 2030 ?

 © Entomo Farm
© Entomo Farm

En 2020, l’élevage industriel d’insectes dans l’Union européenne utilisait environ 15 % des déchets organiques produits par l’agriculture et l’agroalimentaire, soit 18 millions de tonnes. La Commission européenne estime, dans un exercice de prospective, que cette part pourrait monter à 50 % en 2030, soit 65 millions de tonnes. Dans ce contexte, la production de protéines issues d’insectes pourrait atteindre 1,5 million de tonnes et celle de matières grasses 0,4 million de tonnes. Les protéines seraient destinées à l’aquaculture et les huiles au biodiesel. De quoi réduire à la marge la dépendance de l’Union européenne végétale aux protéines importées, estime Bruxelles. D’autant plus que, dans le même temps, la baisse des besoins en oléagineux, et donc des cours, pourrait conduire les agriculteurs à produire davantage de protéagineux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Pois bio : des surfaces et une collecte en nette hausse

Selon le dernier rapport de statistiques des oléagineux et plantes riches en protéines, publié par Terres Univia, les…

 © gutner archives
Sucre : la Chine soutient le marché

L’indice FAO des prix du sucre s’est établi en moyenne à 87,0 points en décembre, en léger retrait (0,5 point) par…

Evolution des cours des principales céréales
Hausse générale des cours céréaliers
Les prix du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs sur le marché physique français poursuivent leur ascension, sur un marché…
 © Corinna Schenk de Pixabay
Sucre : record pour les exportations brésiliennes

Les exportations brésiliennes de sucre ont atteint 30,9 millions de tonnes, selon la Rabobank, un nouveau record pour le…

Evolution des cours des principales céréales
Flambée des cours céréaliers, sur un marché plus calme
Les cotations du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs sur les places hexagonales ont continué de grimper d’une semaine sur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio