Aller au contenu principal

Inflation : comment les consommateurs vont réagir ?

En étudiant les précédents épisodes inflationnistes, on peut anticiper la réaction du consommateur en 2022.

© Emil Kalibradov

Retour de l’inflation, à quoi s’attendre”, c’est à cette question que tente de répondre Emily Mayer, directrice Business Insights d’Iri. Il y a eu deux épisodes inflationnistes récemment, en 2008 et en 2011-2012, et en les étudiant on peut tirer quelques enseignements.

Des comportements différents face à l’inflation en 2008 et 2011/12

  • En 2008, l’inflation est brutale, 5 %. Pour faire face, « les Français réduisent de manière importante les volumes achetés », rapporte la spécialiste.  C’est un coup de massue pour la montée en gamme, les Français se tournent au contraire vers le Hard Discount, les marques distributeurs et les produits plaisir et les achats d’impulsion marquent le pas.
  • L’inflation atteint 3% entre mi 2011 et mi 2012, rappelle Iri. Les consommateurs réagissent différemment, « les volumes des PGC FLS se tassent mais ne passent pas dans le rouge », rapporte Emily Mayer. Les arbitrages sont différents que lors du précédent épisode et « plus nuancés ». La part des MDD ne progresse pas, le Hard Discount ne profite pas de la crise, et si les Français privilégient les indispensables ils ne tirent pas pour autant une croix sur les produits plaisirs.

Déjà un tassement de la valorisation ?

Aujourd’hui l’inflation est de retour. Les dernières données de l’Insee indiquent que les prix à la consommation augmenteraient de 3,6% en février 2022 par rapport à l’an dernier. 68% des catégories alimentaires sont inflationnistes avec une hausse de 0,52% observée par Nielsen IQ. Pour Iri, « s’il est encore trop tôt pour lire tous les effets de ce nouvel épisode inflationniste sur les comportements d’achat des Français, nous notons déjà un tassement de la valorisation à mesure que l’inflation progresse ». 61 % des PGC FLS se valorisaient en novembre, ils ne sont plus que 45 % en février.

Quelle réaction du consommateur ?

Le retour de l’inflation s’est fait de manière progressive et les Français en ont beaucoup entendu parler avant même de la subir, ils ont pu s’y préparer et leur comportement se modifie progressivement. « Il faut considérer le choc d'inflation comme une opportunité à saisir car les consommateurs vont adapter et changer leurs comportements d’achats (catégories, marques, circuits) pour dénicher le meilleur rapport qualité-prix » avance Emily Mayer.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix des gros bovins dépassent un nouveau seuil symbolique
Le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a dépassé la barre historique des 5 €/kg en semaine 18. Du jamais vu. Les…
Pénurie alimentaire : quel est le manque à gagner des ruptures en magasin ?
Les ruptures en magasin se multiplient pour diverses raisons et le manque à gagner a atteint 851 millions d'euros sur les trois…
Ruptures et pénuries se multiplient dans les grandes surfaces
Pénuries alimentaires en rayon : quels produits, pourquoi, jusqu’à quand ?
Huile de tournesol, poulet mais aussi poisson pané, plusieurs produits manquent en rayon, pour quatre types de raisons parfois…
Les prix de la bavette et du rumsteck UE à des records à Rungis
Les approvisionnements sont compliqués en viande bovine pour les grossistes, faute d’offre, et l’importation n’apporte pas…
Pénurie alimentaire : lait et produits laitiers seront-ils les prochains concernés ?
Collecte de lait de vache en repli, sécheresse en vue, les industriels s’inquiètent pour leurs approvisionnements cet été. Le…
Lait bio : Collecte en hausse et consommation en baisse, la crise se précise
Dans un contexte inflationniste, les ménages s’éloignent du bio et la consommation chute. Dans le même temps, la collecte de lait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio