Aller au contenu principal

Grippe aviaire : La France en risque élevé

Tout l’Hexagone est placé en risque élevé pour l’influenza aviaire hautement pathogène.

Image d'archives, décontamination.
© Pascal Le Douarin

L’arrêté a été publié ce mardi 5 décembre au Journal officiel , la France est désormais placée, sur tout le territoire, en niveau de risque « élevé » pour la grippe aviaire. Un premier foyer a été détecté dans le Morbihan le mois dernier, puis dans la Somme la semaine dernière. Les pouvoirs publics ont aussi tenus compte de « la poursuite d’une forte dynamique d’infection au virus IAHP enregistrée en Europe ».

Lire aussi : Poules en cage : qu’a décidé le Conseil d’Etat sur les travaux 

La vaccination reste un pilier de la prévention de l’influenza aviaire, rappelle le ministère.

Une suspicion de grippe aviaire dans le Morbihan ce 5 décembre

Selon nos informations, un élevage de dindes, situé sur la commune de Moréac, dans le Morbihan a été confirmé positif ce 5 décembre à 11h30.

Lire aussi : Grippe aviaire : Vers un renforcement du protocole de vaccination des canards mulards

Rappel des mesures de prévention de la grippe aviaire : 

Le passage en risque « élevé » généralise sur l’ensemble du territoire les mesures de prévention suivantes :

  • Claustration ou protection par des filets des oiseaux détenus dans des établissements de moins de 50 volailles ou des oiseaux captifs (basses-cours, zoos) ;
  • Mise à l’abri et protection de l’alimentation et de l’abreuvement des oiseaux dans les établissements détenant plus de 50 volailles ;
  • Equipement obligatoire des véhicules destinés au transport de palmipèdes de plus de trois jours au moyen de bâches ou équivalents empêchant toute perte significative de plumes et duvets par un camion plein ou vide ;
  • Interdiction des rassemblements de volailles et oiseaux captifs,
  • Interdiction de compétition de pigeons voyageurs jusqu’au 10/04,
  • Restrictions aux transports d’oiseaux appelants et interdiction du lâcher de gibier à plumes de la famille des anatidés.

Dans les zones à risque de diffusion (ZRD), c’est-à-dire présentant une densité élevée d’élevages avicoles, les mesures suivantes sont rendues obligatoires : 

  • Dépistage virologique IAHP lors de mouvements de lots de palmipèdes prêts à engraisser entre deux élevages, complétant ainsi la surveillance déjà mise en place dans le cadre du Plan officiel de vaccination IAHP.
  • Restriction d’accès, désinfection des véhicules

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Viande : Où sont les abattoirs menacés de fermeture en France, et pourquoi ?

Une douzaine d’abattoirs ferment chaque année, et la tension se renforce entre décapitalisation et hausse des charges,…

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Emmanuel Macron, lors de sa visite du salon, discutant avec différents syndicalistes agricoles
Prix plancher des produits agricoles : 6 questions sur leur possibilité

Emmanuel Macron au salon de l'agriculture 2024 a annoncé la mise en place rapidement de prix planchers dans les filières…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio