Aller au contenu principal

Relations commerciales
FNSEA et JA font pression pour une application stricte d’Egalim 2

Les deux syndicats rappellent à la grande distribution le contexte difficile pour l’amont agricole et demande une revalorisation des tarifs suffisante pour rééquilibrer les comptes des agriculteurs.

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA
© Réussir

La FNSEA et les JA font pression dans un communiqué pour une application immédiate et stricte d’Egalim 2 dans le cadre des négociations commerciales qui démarrent.

Les deux syndicats rappellent que les charges liées à l’alimentation animale, les prix relatifs à l’énergie ou aux engrais sont en constante hausse et ne peuvent plus être soutenues par les exploitations agricoles seules.

Les « prix en berne ou qui progressent trop peu pour rééquilibrer les comptes au moment où les coûts de production de l’ensemble des filières flambent sont une source d’inquiétude forte pour la FNSEA et les JA », indique le communiqué des deux syndicats.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio