Aller au contenu principal

Aviculture
Dinde : l’influenza aviaire devrait chahuter la production européenne en 2022

Entre influenza aviaire et hausse des coûts de l’aliment, les voyants sont au rouge pour la filière dinde partout en Europe.

© Pascal Le Douarin

L’Allemagne, premier producteur de dinde de l’Union européenne, voit son offre se réduire.

« Ce sont majoritairement des élevages de dindes qui ont été touchées par l’épizootie de grippe aviaire. On a l’interdiction de transporter les poussins dans les zones de surveillance, ce qui limite les mises en place. Les prix ont flambé à la production tout comme sur le marché de la viande. Les cours n’augmentent toutefois pas aussi fortement que sur le marché du poulet, puisque la consommation de dinde recule, surtout en restauration hors domicile », rapporte une analyste allemande du secteur.

En France, le retour de l’influenza au premier trimestre devrait également peser sur la production. Selon Anvol, en février, les mises en place ont reculé de 8,2 % sur un an. Les abattages sont très en retrait. En cumul 12 mois, ils reculent de 7,4 % par rapport à 2021. Cette tendance baissière risque de se prolonger au cours de l’année, d’autant plus que les prix de l’aliment atteignent des niveaux records.

En mars, l’indice Itavi du coût de l’alimentation pour la dinde a flambé de 24,9 % en un an et de 10,4 % en un mois. L’institut technique de l’aviculture prévoit pour les quatre prochains mois une augmentation du coût de l’aliment pour volaille équivalente à celle observée sur les 18 derniers mois.

Avec une conjoncture peu optimiste, l’institut technique de l’aviculture (l’Itavi), prévoit une baisse de la production européenne pour la deuxième année consécutive, de l’ordre de 2,8 % en 2022 par rapport à 2021. La production française devrait elle chuter de 11,9 % cette année.

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

emballage alternatives végétales
La contre-attaque des alternatives végétales françaises

Si la filière viande s’est réjouie du décret interdisant steak et merguez végétaux, les entreprises françaises des…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio