Aller au contenu principal

Commerce équitable : un chiffre d’affaires record en 2023

Les ventes de produits issus du commerce équitable labellisées Fairtrade et Max Havelaar ont progressé en 2023 pour dépasser un record, dopée notamment par les produits du cacao et les bananes.

Les ventes en valeur ont progressé pour les produits issus du commerce équitable labellisées Fairtrade et Max Havelaar
© Isaac Fryxelius de Pixabay

« Les ventes commerce équitable labellisées Fairtrade/Max Havelaar ont progressé de 4% en 2023 comparé à 2022 pour un chiffre d'affaires de 1,329 milliards d’euros », s’est réjoui Blaise Desbordes, directeur général de Max Havelaar France, à l’occasion d’un webinaire le 25 avril. « Il s’agit du chiffre d’affaires le plus haut jamais atteint », a ajouté le directeur général.

Vente des produits du cacao en forte croissance

Parmi les multiples références, près de 6 000, les produits du cacao issus du commerce équitable labellisés Fairtrade/ Max Havelaar tirent nettement leur épingle du jeu. Les ventes ont explosé en boissons chocolatées (+40%) et en tablettes de chocolats et confiseries (+15%).

La banane reste le « produit phare » en commerce équitable

La banane issue du commerce équitable labellisés Fairtrade/ Max Havelaar conserve sa place de « produit phare ». «  Les ventes ont pris 11% en valeur et 0,5 % en volume hors inflation », précise le directeur général. La banane, les produits du cacao et du café représentent 80 % du chiffre d’affaires total du commerce équitable en France.

Plus de ventes en circuit bio

La bonne tenue des ventes a contribué à dynamiser le circuit du bio« On sent le rebond de circuit spécialisé bio. Le chiffre d’affaires a progressé de 18% sur un an même s’il ne représente que 7% du total », a chiffré Blaise Desbordes. Il s’agit tout de même de l’évolution la plus importante comparé à 2022. La hausse n’était que 1% en GMS, le premier circuit de distribution qui totalise 31% du chiffre d’affaires.

Les Français favorables aux prix planchers

Ces bons résultats s’expliquent par l’intérêt des Français pour des produits alimentaires ayant une plus-value économique, environnementale et sociétale. Ainsi, « 86% des Français sont favorables à l’instauration de prix plancher garantissant un revenu minimum aux producteurs1« Les prix planchers constituent le plaidoyer de Max Havelaar depuis plusieurs décennies », a souligné le directeur général.

1/ Sondage OpinionWay pour Max Havelaar « Les Français et le soutien à l’agriculture » : quelles sont les solutions plébiscitées ?  Les Français sceptiques sur la gestion de la crise, réalisée auprès d’un échantillon de 1 024 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto administré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview). Les interviews ont été réalisées du 3 au 4 avril 2024.

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

courbe de prix moyen des gros bovins
Le prix PMP des gros bovins rattrape son niveau de 2023

Le marché des gros bovins a subi les fériés, l’activité reprend désormais avec des prix qui évoluent différemment pour les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio