Aller au contenu principal

Traiteur
Comment Pâtes fraîches Provence Côte d’Azur se réinvente

Après un passé récent chaotique, la société Pâtes fraîches Provence Côte d’Azur retrouve des couleurs et des projets. Au programme : une gamme bio et un agrandissement, soutenus par le plan de Relance. Témoignage du nouveau propriétaire Mathias Ruger.

La marque A Capella est dédiée aux produits conventionnels, tandis qu'une nouvelle marque est en cours de dépôt pour les produits biologiques.  © PFPCA
La marque A Capella est dédiée aux produits conventionnels, tandis qu'une nouvelle marque est en cours de dépôt pour les produits biologiques.
© PFPCA

Sauvée in extremis en 2015 d’un dépôt de bilan, la société Pâtes fraîches Provence Côte d’Azur renaît pas à pas dans les mains de son nouveau propriétaire, Mathias Ruger. Ancien dirigeant de Newsol et d’Agroazur, ce dernier a repris les rênes de l’entreprise en 2018. Elle perdait alors 400 000 euros et un nouveau dépôt de bilan guettait. À son arrivée, Mathias Ruger réorganise l’entreprise qui « n’était pas du tout structurée », selon lui, et remet en place les fondamentaux autour de la qualité des produits. « Avec les difficultés que connaissait l’entreprise, la qualité a parfois été rognée, les installations n’étaient pas bien entretenues, il a fallu refaire ce travail », confie Mathias Ruger.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le lait bio traverse quelques turbulences
En 2020, le marché du bio a rencontré quelques à-coups, entre des achats des ménages diversement orientés et une production en…
Gilles Piquet Pellorce, président du Conseil de 2MX Organic. © Biocoop
L’ex-DG de Biocoop prend la tête de 2MX Organic

Quelques semaines seulement après le lancement de la société…

Les dernières cucurbitacées du potager municipal de Limoges viennent d’être récoltées par Patrick Garnaud. © F. Pigot/Apap
Un hectare de plus pour le potager municipal de Limoges

En 2020, les cantines scolaires de Limoges ont servi près d’une tonne de légumes bio du potager municipal. Malgré un…

8,5 % de la surface agricole utile (SAU) de l'UE-27 est en Bio

La commission européenne estime les surfaces totales en agriculture biologique dans l'UE-27 à 13,8 millions d'hectares en 2019…

 © VP
Bio et premium ont soutenu les MDD en 2020

Les marques de distributeurs (MDD) représentaient 32,7 % ventes en valeur, tous circuits GMS confondus, selon des…

 © AMI
Belle progression du marché de la volaille et de la viande rouge bio en Allemagne

« Le marché du bio en Allemagne a progressé de façon fulgurante en 2020 », a déclaré Diana Schaack, analyste de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio