Aller au contenu principal

Comment les porcs vont gagner en bien-être en Allemagne

Deux régimes d’aide aux élevages allemands de porcs, d’un montant total d’1 milliard d’euros, sont proposés par l’Etat fédéral pour améliorer les conditions des animaux.

Elevage de porcs alternatif en Allemagne
Elevage de porcs alternatif en Allemagne
© Poilvet

L’Allemagne est autorisée par la Commission européenne à financer deux régimes d’aides à l’élevage d’un montant total d’environ 1 milliard d’euros :

  • aide à l’investissement dans la modernisation des sites d'élevage porcin de petite ou moyenne taille, allant jusqu’à 60% des coûts éligibles. Disponible jusqu'à la fin 2030 ;
     
  • aide à la mise en œuvre des méthodes de gestion pour améliorer les normes relatives au bien-être des porcs. Jusqu'à 80 % des coûts supplémentaires générés par l'alignement des pratiques d'élevage sur des méthodes offrant des normes de bien-être accrues (comme du fourrage et de la litière supplémentaires, de l'électricité pour la ventilation). Disponible jusqu'à la fin 2031.
     

Dans le cadre de la stratégie Farm to Fork

La Commission européenne estime que ces mesures allemandes soutiennent les objectifs d'initiatives stratégiques clés de l'UE, telles que le Pacte vert pour l'Europe, la Politique agricole commune et la stratégie «de la ferme à la table », et qu’elles n’entraînent pas de « distorsions indues de la concurrence » au sein du marché unique.

Lire aussi : A quoi ressemblera le logo "système d'élevage" en Allemagne

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Production de viande bovine en 2024, le vrai du faux

L’Institut de l’élevage a publié ses prévisions 2024 pour la production de viande bovine, qui devrait encore baisser, mais…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio