Aller au contenu principal
Font Size

Comment l'Argentine bride ses importateurs


> Dépôt de conteneurs du port de la Boca, à Buenos Aires, où l'activité est minime.
L'Argentine limite ses importations de biens par un système d'autorisation au cas par cas, dénoncé à l'OMC par l'Union européenne. Le président de la chambre argentine des importateurs témoigne des difficultés rencontrées par les opérateurs du pays.

Le 26 septembre dernier, l'Argentine a fait appel du verdict de l'organe de règlement des différends de l'OMC dans le litige qui l'oppose à l'Union européenne et aux États-Unis, (parmi 43 pays demandeurs), sur le régime d'importation mis en place par le gouvernement argentin depuis février 2012. À la fin de ce mois de novembre, l'organe d'appel devrait se prononcer. S'il confirme la posture de l'institution, l'Argentine disposera d'un an pour modifier son régime d'importation. Dans le cas contraire, les pays demandeurs pourront prendre des mesures de représailles similaires sur les produits d'exportation argentins.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio