Aller au contenu principal

Cédric Mandin, secrétaire général de la Fédération nationale bovine (FNB) : « Avec le tunnel de prix, il ne faut rien s’interdire »

Cédric Mandin, secrétaire général de la Fédération nationale bovine (FNB).
Cédric Mandin, secrétaire général de la Fédération nationale bovine (FNB).
© Cédric Mandin

Les Marchés Hebdo : Le décret sur le tunnel de prix va-t-il permettre aux éleveurs et aux organisations de producteurs d’aller chercher de la valeur, comme la filière le souhaite depuis quelques années ?

Cédric Mandin : Aucune règle ne définit ce tunnel de prix à ce jour, il va falloir que les acteurs aillent demander le prix minimum le plus élevé possible, rien ne les empêche, cela va faire partie du jeu des négociations. Il va falloir s’appuyer sur les indicateurs de coûts de production calculés par l’interprofession. Mais en plus de prendre soin d'imposer un prix minimum suffisant, les débats devront aussi porter sur le prix maximum. Celui-là devra aussi être suffisamment élevé pour qu’éleveurs et organisations de producteurs puissent faire face à cette inflation sur les prix de l’alimentation animale. On ne sait pas jusqu’où ça ira aujourd’hui. Il ne faut donc rien s’interdire avec le tunnel de prix.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Denis Lambert va passer la présidence du directoire de LDC à Philippe Gelin
Prenant sa retraite en 2023, Denis Lambert va céder progressivement la présidence du directoire du groupe volailler et traiteur…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Lait bio : production et consommation ont évolué inversement depuis 2019
La collecte française de lait de vache biologique a fortement progressé ces deux dernières années alors que la consommation s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio