Aller au contenu principal
Font Size

À Cambrai, Fleury Michon prend son temps


> À l'arrivée des cagettes de muscles de jambon, le poids, la température, la couleur et l'odeur sont contrôlés, et les muscles triés manuellement (grosse et petite noix ainsi que semelle). L'injection de la saumure au cœur du muscle se fait, par une arrivée automatique des fluides, avec plusieurs séries d'aiguilles (une par cm2) par un système robotisé.
Pour la toute première fois, le groupe familial vient d'ouvrir à la presse les portes de la Société d'innovation culinaire de Cambrai. Visite de l'usine de jambon supérieur.

À « Cambrai, nos tranches de jambon sortent sept à dix jours après l'entrée de la matière première », explique Christian Gournay. « Car on est sur un temps culinaire ! », lance le directeur de la Société d'innovation culinaire qui estime qu'« on pourrait aller beaucoup plus vite ». Mais le produit obtenu ne correspondrait pas au positionnement de Fleury Michon, axé sur la qualité, la naturalité et le goût.

Le bâtiment de production du 8e site français de Fleury Michon est ultramoderne, lumineux et technologiquement performant. Pour le bien-être de ses salariés, Fleury Michon affirme avoir porté une attention particulière aux aspects robotique et ergonomique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio