Aller au contenu principal

Bovins : une ambiance toujours morose

© Virginie Pinson

Aucune amélioration la semaine dernière sur le marché des femelles, bien au contraire. Dans un contexte de commerce atone et de besoins ralentis, les abattoirs sont très prudents dans leurs achats et l’offre dépasse leur besoin, d’où des cours qui baissent, notamment en laitières ou en allaitantes d’entrée de gamme. Seules les meilleures charolaises ou Blondes ont su résister sur quelques marchés. Cette semaine, difficile d’imaginer un changement de tendance. En jeunes bovins, le commerce reste lourd, faute de demande export. En broutards, les envois manquent de tonus que ce soit vers l’Italie ou vers l’Espagne. la tendance varie selon la race et le poids de l’animal considéré. Enfin du côté des petits veaux, c’est simplement le manque d’offre qui permet de tenir les prix, la demande restant en retrait.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

PAC : La Fnab quitte le CSO
La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit…
Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio