Aller au contenu principal

Bovins : le Royaume-Uni fournit les industriels français

Les échanges de viande bovine entre le Royaume-Uni et le reste de l’Union européenne sont nombreux. Notre voisin est ainsi importateur net de viande irlandaise et polonaise, avec un déficit commercial de respectivement 89 900 tonnes et 7 900 t sur les sept premiers mois de 2019. Dans le même temps, il est exportateur net à destination de des Pays-Bas et de la France, vers ces pays le solde de la balance commerciale est ainsi positif s’affichant à 6 300 t dans les deux cas. Ces volumes exportés sont majoritairement constitués de viande de femelles de réforme destinée à la transformation. Dans le cas d’un Brexit sans accord, les viandes britanniques ne seraient plus compétitives sur le marché Français, ce qui a conduit les opérateurs à chercher d’autres sources d’approvisionnement. Si la Pologne était une bonne candidate, les récents scandales sanitaires incitent les opérateurs à la prudence et pour l’heure c’est plutôt l’Irlande qui a la faveur des opérateurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

PAC : La Fnab quitte le CSO
La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit…
Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio