Aller au contenu principal

Blé bourbonnais : l’Ucal fait monter en gamme ses productions

L’Union des coopératives de l’Allier travaille depuis plus de vingt ans avec le groupe italien Barilla pour la marque Mulino Bianco. Depuis deux ans, le blé tendre est cultivé de manière plus durable pour s’adapter aux exigences de son client.

Christophe Binet (à gauche) du Gaec des Thevenins a produit 205 tonnes de blés en filière Barilla. Il est accompagné de David Bland (à centre), son conseiller de la coopérative, et par Paolo Rendina (à droite), mandaté par Barilla pour contrôler les itinéraires culturaux. © DR
Christophe Binet (à gauche) du Gaec des Thevenins a produit 205 tonnes de blés en filière Barilla. Il est accompagné de David Bland (à centre), son conseiller de la coopérative, et par Paolo Rendina (à droite), mandaté par Barilla pour contrôler les itinéraires culturaux.
© DR

Des rotations sur cinq ans avec trois cultures différentes, dont une légumineuse ou une protéagineuse. La mise en place d’une jachère mellifère sur au moins 3 % de la surface en contrat. Depuis deux ans, les agriculteurs de l’Union des coopératives de l’Allier (Ucal) – Coopaca, Sica BB, Val’Limagne Coop – engagés dans la filière Barilla ont dû adopter de nouvelles pratiques plus respectueuses de l’environnement. « Barilla, étendard de l’agroalimentaire en Italie, voulait une démarche de durabilité pour répondre aux nouvelles exigences sociétales. En tant que fournisseur, nous devions proposer des blés qui répondent à leur cahier des charges », explique Yves Courrier, président du directoire Ucal stockage et responsable de la commercialisation de la collecte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Egalim 3 : le projet de loi du député Descrozaille en procédure accélérée
Le gouvernement a engagé une procédure d’examen accélérée le 21 décembre 2022 sur la proposition de loi visant à compléter Egalim…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio