Aller au contenu principal

Bio : les cinq mesures du plan de soutien à l’agriculture biologique

En déplacement dans l’Oise ce 17 mai au matin, Marc Fesneau a présenté les principales mesures du nouveau plan de soutien à l’agriculture biologique, dotée d’une enveloppe de 200 millions d’euros dont un soutien financier de 120 millions d’euros au travers de la restauration collective d’Etat appelée à respecter les objectifs de la loi Egalim.

La restauration collective d'Etat est priée de respecter les engagements Egalim d'introduction de 20% de produits biologiques dans leurs achats d'ici à la fin de l'année 2023.
© Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

En visite sur l’exploitation de Michael Mos, éleveur laitier à Bonnières, dans l’Oise, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a présenté en fin de matinée ce 17 mai les principales mesures de soutien à l’agriculture biologique. Réaffirmant l’ambition d’atteindre 18% de SAU en agriculture biologique à l’horizon 2027, le ministre souhaitait proposer des mesures conjoncturelles mais également structurelles et dans la continuité de ce qui avait déjà été annoncé fin 2022, à savoir 750 000 euros pour abonder la communication Bioréflexe, l’augmentation du budget du Fonds avenir bio de 8 à 15 millions d’euros, et le plan d’urgence de 10 millions d’euros annoncé discrètement lors du salon international de l’agriculture.

200 M Eur, dont 120 M grâce à la restauration collective publique

Le nouveau plan de soutien annoncé ce matin affiche une enveloppe de 200 millions d’euros, dont 120 millions de soutien à travers la restauration collective d’Etat appelée à respecter les objectifs de la loi Egalim.

Dans le détail :

  • 60 millions d’euros de soutien à l’agriculture biologique, dont les modalités d’octroi sont encore à fixer avec les professionnels
  • Une opération « coup de poing » dans le cadre du programme fruits et légumes à l’école, permettant de proposer surtout des fruits biologiques
  • Nouvel abondement de 500 000 euros pour la campagne de communication Bioréflexe qui va être lancée dans le cadre du printemps de la bio du 22 mai au 21 juin.
  • 3 millions d’euros provenant de France 2030 serviront à mettre en place un plan « massif » de communication sur l’agriculture biologique.

 

Parallèlement, des actions de plus long terme continuent à être engagées telles que louverture de la gouvernance de l’Agence bio, déjà annoncée en mars dernier et un travail sur la transparence des marges de la grande distribution sur les produits biologiques, « parfois plus importantes que dans le conventionnel ».

Enfin, le ministère travaille à l’idée que s’il y a un reliquat du budget de 340 millions d’euros alloué aux conversions à la fin de l’année, ce montant puisse être redirigé vers des mesures d’accompagnement.

Les plus lus

Vaches limousines dans un pré
Changement des aides et baisse du cheptel, ce que propose la Cour des comptes pour les bovins
C’est l’activité agricole la plus subventionnée, mais elle est fragile, la Cour des comptes s’intéresse à l’élevage bovin et émet…
viande sous vide
D’où vient la viande bovine importée par la France début 2023 ?
  Nos importations de viande bovine ont progressé au premier trimestre, plusieurs pays européens affichent des croissances à deux…
vache
La décapitalisation du cheptel bovin continue en mai
En France, les cheptels bovins, laitiers comme allaitants, ont de nouveau reculé en mai, creusant l’écart avec l’an dernier.
carte des Landes de google maps
Grippe aviaire : une vingtaine de communes des Landes placées sous surveillance
La préfecture des Landes a pris un arrêté mettant sous surveillance une vingtaine de communes après la suspicion d’un foyer…
Quand va-t-on sortir des prix record ?
Quand va-t-on sortir des prix record ?
Alors que les prix des produits agricoles et alimentaires sont à des niveaux très élevés depuis plusieurs mois, plusieurs…
Sophie Ionascu, directrice communication de l'Ania. © DR
Sophie Ionascu, de l'Ania au ministère de l'Agriculture
 Directrice de la communication de l'Ania, Sophie Ionascu arrive au cabinet du ministre de l'Agriculture.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio