Aller au contenu principal

Nouvelles images de L214 dans un élevage de canard
Bien-être animal : la pression s’intensifie

L214 a tourné des images il y a quelques jours dans un élevage de reproducteurs de canard à Lichos (64). © L214
L214 a tourné des images il y a quelques jours dans un élevage de reproducteurs de canard à Lichos (64).
© L214

L’association L214 diffuse ce jour une nouvelle vidéo choc du, selon elle, « pire élevage » vu depuis plus de dix ans. Il s’agit d’une exploitation d’élevage de canards reproducteurs pour la filière foie gras sur la commune de Lichos dans les Pyrénées-Atlantiques. Les images montrent un bâtiment totalement insalubre, des cadavres de canards décomposés, un flot d’excréments. Le ministre Julien Denormandie ayant appris l’existence de cette vidéo a demandé dès hier à la préfecture de diligenter une enquête complète de l’état de l’exploitation. S’étant immédiatement rendus sur place, « les services ont pu confirmer certains des manquements à la réglementation en vigueur », selon le ministère. Julien Denormandie a demandé à la préfecture une mise en demeure de l’exploitation, qui pourra aboutir à la suspension d’activité. 

 

Le Cifog prêt à se porter partie civile

L’interprofession du foie gras, le Cifog, « condamne fermement » ce matin les conditions décrites par la vidéo de L214 tournée dans un élevage de canards reproducteurs dans les Pyrénées Atlantiques. « Si les images présentées dans cette vidéo étaient confirmées, lors de l’inspection des pouvoirs publics, le Cifog dénoncera fermement cette situation qui ne peut jamais être tolérée et porte atteinte à toute une filière », poursuit l’interprofession qui souligne qu’elle se porterait partie civile dans le cadre « d’une éventuelle procédure judiciaire engagée par l’Etat ».

Deux tiers des Français favorables à une amélioration du bien-être animal

Cette nouvelle vidéo sort le jour où le journal Le Monde publie à sa Une les résultats d’un sondage Ifop pour la Fondation Bardot (réalisé entre les 5 et 7 août auprès de 1009 personnes) selon lequel deux tiers des Français se montrent favorables à une amélioration du bien-être animal.

Alors que le projet de RIP contre la maltraitance animale a déjà reçu l’aval de 129 parlementaires, selon le quotidien, le sondage révèle que 91% des Français sont favorables à l’obligation d’ouvrir un accès extérieur aux animaux, 86% adhèrent au principe d’étourdir les bêtes destinées à l’abattage et 82% sont favorables à l’interdiction des cages d’élevage en France d’ici 5 ans. 

UNE du Monde

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Emballage boeuf
Intermarché lance un nouvel emballage responsable pour ses viandes

Avec l’aide de leur partenaire ASV Packaging, Agromousquetaires, Intermarché et Netto annoncent le lancement d’un…

Face à un protocole renforcé, la mairie de Lyon a décidé de proposer dès ce lundi un menu unique sans viande. © Cheick Saidou / ...
Le menu sans viande de Lyon suscite la polémique (mis à jour avec la réaction des bouchers)

A compter d’aujourd’hui, la ville de Lyon met en place « un menu unique composé d’une seule entrée, un seul plat…

 © P. Le Douarin
Eleveurs de porcs et de poules pondeuses bretons alertent sur les négociations commerciales

« Les éleveurs et leurs familles ne pourront accepter d’être la variable d’ajustement de ces négociations, pris en…

Le président de Vivadour Jean-Marc Gassiot-Bitalis et Nicolas Escamez, arrivé en octobre au nouveau poste de directeur de la stratégie et du développement coopératif. © Vivadour
Vivadour conforte ses filières volailles, œufs bios et viande bovine

Dans le point économique sur Vivadour présenté publiquement par les dirigeants de la coopérative le 2 février, les…

Le dossier de l'abattoir de porcs de Tradival de Lapalisse a été validé © Polat Kebapci
Le gouvernement valide les premiers projets de modernisation des abattoirs

Dans le cadre de France Relance, le gouvernement a validé les deux premiers dossiers de modernisation des abattoirs afin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio