Aller au contenu principal

Nouvelles images de L214 dans un élevage de canard
Bien-être animal : la pression s’intensifie

L214 a tourné des images il y a quelques jours dans un élevage de reproducteurs de canard à Lichos (64). © L214
L214 a tourné des images il y a quelques jours dans un élevage de reproducteurs de canard à Lichos (64).
© L214

L’association L214 diffuse ce jour une nouvelle vidéo choc du, selon elle, « pire élevage » vu depuis plus de dix ans. Il s’agit d’une exploitation d’élevage de canards reproducteurs pour la filière foie gras sur la commune de Lichos dans les Pyrénées-Atlantiques. Les images montrent un bâtiment totalement insalubre, des cadavres de canards décomposés, un flot d’excréments. Le ministre Julien Denormandie ayant appris l’existence de cette vidéo a demandé dès hier à la préfecture de diligenter une enquête complète de l’état de l’exploitation. S’étant immédiatement rendus sur place, « les services ont pu confirmer certains des manquements à la réglementation en vigueur », selon le ministère. Julien Denormandie a demandé à la préfecture une mise en demeure de l’exploitation, qui pourra aboutir à la suspension d’activité. 

 

Le Cifog prêt à se porter partie civile

L’interprofession du foie gras, le Cifog, « condamne fermement » ce matin les conditions décrites par la vidéo de L214 tournée dans un élevage de canards reproducteurs dans les Pyrénées Atlantiques. « Si les images présentées dans cette vidéo étaient confirmées, lors de l’inspection des pouvoirs publics, le Cifog dénoncera fermement cette situation qui ne peut jamais être tolérée et porte atteinte à toute une filière », poursuit l’interprofession qui souligne qu’elle se porterait partie civile dans le cadre « d’une éventuelle procédure judiciaire engagée par l’Etat ».

Deux tiers des Français favorables à une amélioration du bien-être animal

Cette nouvelle vidéo sort le jour où le journal Le Monde publie à sa Une les résultats d’un sondage Ifop pour la Fondation Bardot (réalisé entre les 5 et 7 août auprès de 1009 personnes) selon lequel deux tiers des Français se montrent favorables à une amélioration du bien-être animal.

Alors que le projet de RIP contre la maltraitance animale a déjà reçu l’aval de 129 parlementaires, selon le quotidien, le sondage révèle que 91% des Français sont favorables à l’obligation d’ouvrir un accès extérieur aux animaux, 86% adhèrent au principe d’étourdir les bêtes destinées à l’abattage et 82% sont favorables à l’interdiction des cages d’élevage en France d’ici 5 ans. 

UNE du Monde

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L'abattoir de Rodez est reprise par le groupe Unicor.
Unicor, Carnivor et Bigard reprennent des sites d’Arcadie Sud-Ouest

Après examen des dossiers de reprise d’…

Unicor a repris les sites de Rodez d'Arcadie Sud-Ouest. © DR
Arcadie Sud-Ouest morcelé entre quatre repreneurs
Placé en redressement judiciaire le 30 juin 2020, le premier groupe d’abattage et découpe de viande du Sud-Ouest voit ses…
Arcadie Sud-Ouest : Bigard et Sicarev se positionnent

Deux repreneurs potentiels viennent de se positionner sur le dossier Arcadie Sud-Ouest, placé en redressement judiciaire…

 © Google Earth
16 millions d’euros pour remettre sur pied l’abattoir de Sainte-Cécile

La société Boucherie Saint-Michel va investir 16 millions d’euros pour remettre sur pied l’abattoir de Sainte-Cécile (ex…

 © Groupe Altitude
Le Groupe Altitude développe les bovins engraissés de terroir
Au cœur du Massif central, les éleveurs recherchent les meilleures façons de tirer parti des races bovines Salers, Aubrac,…
 © F. J.
Cooperl « destabilisé » en 2020 après un bon exercice 2019

« L’exercice écoulé a été un bon cru pour Cooperl et ses adhérents », écrit Patrice Drillet, président du…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio