Aller au contenu principal

Bernard Royal Dauphiné lance Le Poulet de mon enfance

La société du pôle Galliance de Terrena commercialise une nouvelle gamme de poulet issu d’une filière locale élevé en bâtiments équipés de lumière naturelle et de jardin d’hiver.

Bernard Royal Dauphiné (62 millions d’euros de chiffre d’affaires, appartenant au pôle Galliance du groupe Terrena) a lancé le 9 septembre dans les rayons Le Poulet de mon enfance. Cette gamme est le fruit d’un travail de plus deux ans en partenariat avec la coopérative Valsoleil. « Pour répondre aux attentes du consommateur, nous nous sommes inspirés de ce qui se fait en Europe du Nord », souligne Amandine Steiner, responsable R&D, marketing et communication du volailler Bernard Royal Dauphiné. L’idée : procéder à une montée en gamme du poulet conventionnel (avec des poulets issus d’une souche à croissance lente élevés dans des bâtiments équipés de lumière naturelle et d’un jardin d’hiver). Les poulets proviennent d’éleveurs drômois situés à 60 km au maximum de l’abattoir de Grane (Drôme) et sont nourris avec des céréales drômoises transformées dans l’usine d’aliments de Valsoleil. La gamme est distribuée dans le quart sud-est de la France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Suspicion de fraude alimentaire chez les œufs Geslin

L’entreprise d’ovoproduits des œufs Geslin (à Chauché, en Vendée) fait l’objet d’une enquête pour suspicion de fraude…

Ceci n’est pas un steak, les éleveurs européens se rebiffent

Alors qu’une discussion est menée au parlement européen sur l’…

 © agriculture.gouv.fr
Influenza aviaire : la France confine une partie de ses volailles

Suite à la détection du virus influenza aviaire hautement pathogène (H5N8) le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux…

 © Pixabay
Grippe aviaire : l'UE alerte face à une éventuelle flambée de cas

L’Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa)…

 © Royal Bernard Dauphiné
Les volaillers français veulent booster l'élevage en bâtiment

Les volaillers français ont dit hier à la presse vouloir développer davantage l'élevage standard, en bâtiment, dans l'…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio