Aller au contenu principal

Filière Limousine
Beauvallet se distingue par la qualité et le respect de la biodiversité

Beauvallet-CV Plainemaison continue de dérouler son savoir-faire pour participer à la structuration de la filière limousine. Portée par son étendard Or Rouge, la société mise sur la Haute Valeur Naturelle et sur la qualité grâce à la méthode MSA.

Le 22 septembre dernier, Beauvallet-CV Plainemaison signait une convention quadripartite avec Aldi France, le groupement d’éleveurs Opalim et la coopérative d’éleveurs de la Marche, Celmar. Les éleveurs engagés par contrat pourront récupérer une plus-value à hauteur de 0,20 euro du kilo de carcasse, soit en moyenne 80 euros par vache. Cette convention nationale s’inscrit dans une démarche de filière coconstruite depuis 2014 avec les éleveurs de race limousine autour des questions environnementales et sociétales. Accompagné par l’Inra, l’Institut de l’Élevage et Solagro, Beauvallet a créé une filière différenciante par l’approche Haute Valeur Naturelle (HVN) garantissant que les élevages respectent la biodiversité, par un élevage favorisant le goût (viande persillée) et par la garantie de tendreté de la viande (notamment par la suspension pelvienne et la maturation).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Denis Lambert va passer la présidence du directoire de LDC à Philippe Gelin
Prenant sa retraite en 2023, Denis Lambert va céder progressivement la présidence du directoire du groupe volailler et traiteur…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Lait bio : production et consommation ont évolué inversement depuis 2019
La collecte française de lait de vache biologique a fortement progressé ces deux dernières années alors que la consommation s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio