Aller au contenu principal

Alimentation et climat : l’appel à projets change d’échelle

Le nouvel appel à projets du Programme national pour l’alimentation encourage la transition alimentaire et la multiplication des projets alimentaires territoriaux.

Le gouvernement veut déployer davantage de plans alimentaires territoriaux
© Apex 360

« Vers la Stratégie nationale pour l’Alimentation, la Nutrition et le Climat » est l’intitulé du nouvel appel à projets lancé par le ministère en charge de l’Alimentation dans le cadre du Programme national pour l’alimentation (PNA). Il découle de la loi « Climat et résilience » dans ses dimensions d’alimentation saine et durable moins émettrice de gaz à effet de serre, et de résilience des systèmes agricoles et alimentaires territoriaux. Cet appel d’offre comporte 2 volets :

Lire aussi : Collectivités : les projets alimentaires territoriaux à la vitesse supérieure

  • Volet 2 : développement de « projets structurants » à l’échelon national, interrégional ou régional. Ces projets visent différentes évolutions : vers une offre alimentaire, des régimes et des pratiques alimentaires de meilleure qualité nutritionnelle et environnementale, la promotion de la consommation de produits alimentaires durables et de qualité, la lutte contre les pertes et gaspillages alimentaires, l’éducation à l’alimentation durable, la lutte contre la précarité alimentaire, la préservation de l’environnement et de la biodiversité, la diversification des sources de protéines, etc. Ils accompagnent dans ces évolutions la transformation alimentaire, la distribution, la restauration commerciale et collective, les PAT ou encore le grand public. 

Ce nouvel appel à projets national est doté d'une enveloppe globale de 2,84 millions d'euros, dont 1,3 million d’euros venant de la Direction générale de l’alimentation, 1 millions d'euros de Ademe, 340 000 euros de la Direction générale de la santé et 200 000 euros de la Direction générale de la cohésion sociale.

Clôture des candidatures : 15 janvier 2024

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Production de viande bovine en 2024, le vrai du faux

L’Institut de l’élevage a publié ses prévisions 2024 pour la production de viande bovine, qui devrait encore baisser, mais…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio