Aller au contenu principal

Affichage environnemental : le calcul de l’ACV inadapté à l’alimentaire

La méthode ACV, analyse de cycle de vie, est souvent utilisée pour évaluer l’impact environnemental de biens et services. Mais elle est inadaptée pour les produits alimentaires, selon un rapport du CESIAe – Comité d’Expertise Scientifique Interdisciplinaire sur l’Affichage Environnemental.

Pourquoi la méthode ACV est inadaptée à l’alimentaire
© Guillaume de Germain

L’affichage environnemental, concrétisé par l’outil Ecobalyse promu par le gouvernement, s’appuie sur des outils de calculs développés selon la méthode dite « d’analyse de cycle de vie » (ACV), ou Product Environnemental Footprint (PEF). Une expertise indépendante, sollicitée par l’UFC-Que Choisir et approuvée par le Ministère de la transition écologique, a été menée par le CESIAe – Comité d’Expertise Scientifique Interdisciplinaire sur l’Affichage Environnemental, un comité regroupant des sociologues, agronomes, écologues et géographes. 

Lire aussi :  Glimpact modélise la méthode PEF pour le calcul de l'impact environnemental des produits alimentaires

Pourquoi la méthode ACV est inadaptée à l’alimentaire

« L’analyse menée démontre que l’ACV-PEF est un socle méthodologique inadapté pour l’affichage environnemental des produits agricoles et alimentaires », peut-on lire dans le rapport. En effet, elle ne prend pas en compte les interactions au sein des différents biotopes propres au secteur agricole. L’unité « par kg » génère des biais (un kg de soda n’a pas le même intérêt pour le consommateur qu’un kg de viande ou de pomme). Cette unité au kg peut pousser à l’adoption de pratiques délétères pour la biodiversité par exemple en intensifiant l’agriculture.

Cette méthode, définie comme générique et applicable partout, ne permet pas d’appréhender la complexité des systèmes de production agricole. La Commission européenne ne la recommande plus depuis le 22 mars 2023.

Quelles sont les recommandations des experts ?

Les experts rappellent qu’il est possible de réaliser des évaluations environnementales sans recourir à l’ACV, mais plutôt à des méthodes d’évaluation quantitative des impacts environnementaux sur les outils déjà développés par les communautés scientifiques spécialisées. Il faut s’adapter aux secteurs et aux échelles. 

Lire aussi : Eco-Score : où en est-on ?

Les experts insistent sur la nécessité de fournir un vaste échantillon de résultats sur des produits réels, contrastés en termes de pratiques de production et d’approvisionnement aux scientifiques et associations qu’elles puissent en évaluer la pertinence. L’exemple de Planet-Score est mis en avant par les rédacteurs du rapport.

Lire le rapport complet :

rapport_cesiae.pdf (862.19 Ko)

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio