Aller au contenu principal

Consommation
Achats d’œufs : le sol remplace la cage, le bio plonge

Au premier trimestre, les Français ont acheté davantage d’œufs au sol, le code 2 représente désormais autant de volume que le bio, en perte de vitesse.

© Virginie Pinson

Les Français ont sans surprise acheté moins d’œufs au premier trimestre 2022 qu’à celui de 2021, alors que les restaurants étaient ouverts, les ventes reculant de 5,9 % sur l’ensemble du rayon selon les données de Kantar Worldpanel publiées par FranceAgriMer. Il est surtout intéressant de suivre l’évolution des différents codes. Ainsi la cage a continué son recul (-8,9 %) et représentait le quart des achats, tandis que le sol affichait une belle croissance (+9,6 %) pour représenter 13,8 % des volumes totaux.  

C’est presque le même poids que le bio (14 % des achats des ménages). Pour le code 0 en revanche, les ventes ont chuté de 9,2 %, c’est donc pire que la performance du rayon. Le bio est en difficulté depuis près d'un an. Le plein air est la référence préférée des Français (39,2 % des achats), et affiche la même performance que la moyenne du rayon (-5 ,9%), l’érosion du Label Rouge étant compensée par le reste.

Les Français privilégient les marques économiques

Autre facteur à relever, la hausses des MDD économiques (+10 %) qui font de l’ombre aux marques nationales (-10,1%) et régionales (-22,7 %). Au premier trimestre, les prix moyens d’achats étaient stables par rapport à 2021, malgré les appels de la profession à revaloriser.

Sur le site Les Marchés, tous les articles parlant du marché de l’œuf, des entreprises du secteur, de l’actualité réglementaire, des tendances de consommation et de la filière sont disponibles à cette adresse : https://www.reussir.fr/lesmarches/oeufs
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Pourquoi les prix records des bovins ne sont pas encore suffisants pour les éleveurs allaitants
Malgré des prix des gros bovins à des niveaux jamais vus, l’amont de la filière bovine fait toujours face à des difficultés…
Bio : la Cour des Comptes entre dans le débat sur la HVE
Le rapport sur le soutien à l’agriculture biologique de la Cour des Comptes juge la politique menée insuffisante, tant au niveau…
Le lait conventionnel mieux payé que le bio en avril
Le lait conventionnel a été payé 5 €/1000 litres de plus que le bio en avril, selon Agreste.
vache canicule
[Canicule 2022] La collecte laitière va souffrir de la vague de chaleur
Alors que la production de lait de vache en France est déjà en repli cette année, l'épisode précoce de canicule ne va pas…
Première baisse des prix de l’aliment des volailles depuis un an

Les indices de juin de l’aliment volaille Itavi sont parus. Ils reculent sur certaines espèces, une première en près d'un an…

Négociations commerciales : énième alerte de la filière porcine
Inaporc alerte sur l’effet ciseaux qui met à mal toute la filière française, notamment des éleveurs qui vendent à perte. Un seul…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio