Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Revenu

Revenu

Encore peu de filières valorisent la HVE en grandes cultures, ce qui ne permet pas de compenser les risques qu'implique la certification pour le résultat de l'exploitation.
Nouveau référentiel HVE : risques accrus et valorisation insuffisante en grandes cultures
Faute de débouchés suffisants apportant une valeur ajoutée à la HVE, le durcissement du référentiel pourrait…
Avis d’agriculteurs : le best of de vos témoignages en 2022
Avis d’agriculteurs : le best of de vos témoignages en 2022
Revenus, vente de la récolte, holding, travaux agricoles, agriculture biologique… retour non exhaustif sur…
Fabrice Richalet est agriculteur à Nançois-le-Grand, dans la Meuse.
Lissage du revenu : « Nous allons utiliser la DEP pour la troisième année consécutive »
Fabrice Richalet, agriculteur à Nançois-le-Grand, dans la Meuse, va utiliser la déduction pour épargne de…
Le passage à la HVE permet d'améliorer l'impact environnemental des pratiques en grandes cultures, mais sans retour économique significatif.
HVE : nouveau cahier des charges, mais quelle valorisation ?
La parution des textes officiels entérine le durcissement des exigences de la HVE. Le problème de la…
Les besoins de trésorerie par hectare vont potentiellement doubler par rapport à 2020 pour la nouvelle campagne, atteignant 700 à 800 euros/hectare pour certaines cultures.
Hausse des besoins de trésorerie : planifier les dépenses pour sécuriser son exploitation
Dans cette période de grande incertitude, les bons résultats de la récolte 2022 imposent de planifier ses…
Pour l'entreprise Yara, les prix des engrais vont rester fermes, avec des craintes pour la logistique en raison d'usines européennes à l'arrêt.
Engrais azotés : l'industriel Yara s'inquiète de possibles ruptures d'approvisionnement
L’entreprise de fabrication d’engrais norvégienne Yara a souligné la fragilité actuelle des chaînes…
Selon une étude d'Arvalis un système bio autonome dégage la meilleure marge nette, devant un système conventionnel avec une forte pression graminée et un système conventionnel classique.
Conversion au bio en grandes cultures : est-ce encore rentable ?
Des prix qui stagnent et de faibles disponibilités en fertilisants organiques interrogent bien des…
Les récoltes 2021 et 2022 devraient en moyenne donner lieu à de bons résultats en grandes cultures, malgré des disparités entre les exploitations, mais attention à la décorrélation entre chiffre d'affaires et revenu courant.
Récolte 2022 : pourquoi il faudra se méfier du chiffre d'affaires en grandes cultures
Les prix des grains se traduisent par des chiffres d'affaires en forte hausse en grandes cultures. Mais…
Le calcul de la marge brute et la prise en compte de l'impact décalé dans le temps de la hausse du chiffre d'affaires sur les prélèvements sociaux sont plus que jamais nécessaires.
Flambée des prix : comment s’adapter à un contexte économique inédit en grandes cultures ?
Avec les prix actuels des grains et des intrants, les repères de rentabilité ont volé en éclats en grandes…
Le dimensionnement de l'unité et la sécurisation du plan d'approvisionnement du méthaniseur sont des éléments déterminants dans un contexte de rentabilité très fragilisée de la méthanisation agricole.
Méthanisation agricole : adapter son projet à une rentabilité incertaine
La baisse des tarifs d’achat du gaz et la hausse des coûts fragilisent la rentabilité des nouveaux projets de…
Couvert végétal. Le marché de la compensation volontaire est en pleine structuration, avec la multiplication de projets sur le terrain visant à stocker du carbone.
Crédits carbone : pourquoi les projets se multiplient en grandes cultures
Le marché du crédit carbone en grandes cultures se développe fortement depuis la validation de la méthode…
Couverts d'interculture. Les crédits carbone français devraient être payés entre 30 et 50 euros aux agriculteurs, un prix parfois inférieur au coût du changement de pratique que cela impose.
Crédits carbone en grandes cultures : quelle rentabilité en attendre ?
Se lancer dans la vente de crédit carbone avec pour seul objectif la rentabilité est un pari risqué. C'est en…
En 2019, la rémunération de la production de maïs semence (main-d’œuvre familiale et amortissement du terrain déduits) est tombée au plus bas, à 300 €/ha.
Faible rentabilité en semences de maïs : les agriculteurs multiplicateurs s’impatientent
Les producteurs de semences de maïs revendiquent une hausse des prix des doses, dénonçant une répartition…
Les associés de la SARL Biotopes ont monté leur propre outil pour « démélanger » les cultures associées bio, et ainsi en valoriser une plus grande partie en alimentation humaine.
« Nous avons bâti une unité de triage pour valoriser nos récoltes bio »
Quatre agriculteurs bio ont créé un site de triage et de séchage des grains. Ils peuvent ainsi diversifier…
La hausse du prix des grains pourra compenser en partie la flambée du prix des engrais uniquement si les rendements sont au rendez-vous.
[Edito] Hausse du prix du blé et des engrais : la grande loterie pour le revenu des agriculteurs
On le sait, les engrais azotés peuvent servir à la fabrication d’explosifs. Et c’est bien ce qui est en…
Olivier Jacquand : "La rentabilité des exploitations va être une fois de plus mise à mal."
Prix des engrais azotés : « Un coup dur pour la rentabilité de ma ferme en zone intermédiaire »
Olivier Jacquand est producteur de grandes cultures à Francheville, en Côte d'Or. Il s'alarme des…
Gilles Monaury (à droite), directeur du négoce Vendée Sèvres Négoce, et l'agriculteur Mickaël Proust l'assurent : « entre le bio et le conventionnel, il y a de la place pour d’autres modes de production. » © V. Bargain
La Belle Terre, une filière blé sans pesticides de synthèse en végétation
Une filière de blé sans traitement chimique de la levée à la moisson : ce compromis entre bio et…
Mickaël Proust s'est engagé dans la filière La Belle Terre pour augmenter la valeur ajoutée de son blé, sans avoir à passer au bio, inadapté à son parcellaire morcelé de 300 hectares. © V. Bargain
« Avec la filière blé La Belle Terre, j’espère une marge proche de celles des semences »
Mickaël Proust, agriculteur sur 300 ha de grandes cultures à Saint-Symphorien (Deux-Sèvres), cultive du blé…
Retraites : 100 euros de plus par mois pour 227 000 anciens agriculteurs dès décembre
Portail Reussir
Jean Castex va annoncer ce vendredi 23 avril au matin à Luzillat dans le Puy-de-Dôme la mise en œuvre de la…
L’érosion du revenu en grandes cultures depuis vingt ans est impressionnante, si l'on en juge par les statistiques officielles du Rica. © G. Omnès
Revenu : peut-on encore gagner sa vie en grandes cultures ?
Peut-on encore gagner sa vie en produisant des grandes cultures ? La question n’est plus déplacée au regard…
Un résultat courant en céréales et oléoprotéagineux sous la moyenne des autres secteurs depuis 2013Résultat courant avant impôts (charges sociales de l'exploitant déduites) par unité de travail non salarié, en euros courants © Source : Rica.
Le revenu en grandes cultures expliqué en 3 graphiques
Privilégiés, les producteurs de grandes cultures ? L'étude des chiffres montre que leurs revenus se situent…
« J’arrive en fin de carrière, fatigué de me battre pour rester debout face à tous les obstacles, malgré la passion pour ce métier », affirme Yves Bollé, agriculteur dans l'Oise. © P. Bollé
Revenu/grandes cultures : « Nous nous sommes toujours adaptés, mais je suis plus inquiet qu’avant »
Yves Bollé, agriculteur à Cambronne-lès-Clermont, dans l’Oise, a vu sa situation économique se dégrader…
Pénalisées par le déficit de pluie, un tiers des surfaces de lin ne sera pas arraché.  © CELC
Revenu agricole : le Covid-19 met à mal la rentabilité des cultures spécialisées
Lin textile, pomme de terre, sucre : les effets de la crise du Covid-19 sont notables pour les producteurs,…
La réalisation d'un audit est la porte d'entrée pour solliciter une série d'aides. © J. Chabanne
Surmonter les difficultés sur sa ferme : « On peut maintenant regarder vers l'avenir »
Les exploitations de grandes cultures ne sont pas à l’abri des difficultés économiques. Des associations…
Le système de déduction pour épargne de précaution permet de défiscaliser jusqu'à deux fois la somme placée en épargne monétaire, avec une grande liberté pour la réintégration. © J.-C. Gutner
La déduction pour épargne de précaution, vraie solution de lissage du revenu agricole
Prenant le relais de la DPI et de la DPA, la déduction pour épargne de précaution apparaît comme un outil…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures