Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Couverts

Couverts

L'apport de biomasse par les cultures intermédiaires augmente le taux de matière organique des sols et donc le stockage de carbone.
Agriculture bas carbone : adoptez les bonnes pratiques pour stocker du carbone !
L’apport de produits résiduaires organiques et la couverture végétale avec restitution de biomasse au sol…
Thibaut Lobry (en apprentissage), Jean-Yves Boucher et Romain Bonenfant, agriculteurs à Cruzy-le-Châtel (Yonne)"Dans nos sols, nous enregistrons des reliquats de sortie d’hiver en azote que nous n’avions même pas en conventionnel."
Ils préservent la fertilité des sols en conciliant agriculture biologique et non-labour
Est-il possible de se passer du labour en agriculture biologique ? Témoignages chez deux agriculteurs engagés…
Delphine Bouttet, Arvalis"Les légumineuses pompent beaucoup de phosphore et de potasse, ce qui est à prendre en compte dans des sols où ces éléments manqueraient."
« La fertilité des sols en bio est difficile à maintenir en système autonome sans élevage »
Ingénieure régionale Ile-de-France à Arvalis, Delphine Bouttet expose les résultats d'un essai de système…
Couverts d'interculture. Les crédits carbone français devraient être payés entre 30 et 50 euros aux agriculteurs, un prix parfois inférieur au coût du changement de pratique que cela impose.
Crédits carbone en grandes cultures : quelle rentabilité en attendre ?
Se lancer dans la vente de crédit carbone avec pour seul objectif la rentabilité est un pari risqué. C'est en…
Frédéric Rémy, chef de culture à la ferme de Saint-Lubin, Val d'Oise."Le couvert composé de féverole, notamment a produit 9 t/ha de matière sèche le 28 octobre dernier. Il a été détruit en novembre."
« Je fais l’impasse en azote sur tournesol et lin grâce à un couvert à base de légumineuses »
Chef de culture de la Ferme de Saint-Lubin (Val-d'Oise), Frédéric Rémy utilise une forte proportion de…
Cyril Bortolin, agriculteur à Puymiclan, Lot-et-Garonne. " La stratégie du double couvert permet de bien couvrir le sol et de réduire de 40 unités la fertilisation de la culture suivante, le sorgho grain."
« Je fais un double couvert pour piéger les nitrates puis restituer l’azote »
Agriculteur à Puymiclan (Lot-et-Garonne), Cyril Bortolin sème des légumineuses en interculture en octobre, à…
L'azote disponible pour la culture suivante peut être estimé avec la méthode Merci via la mesure de biomasse de chaque espèce du couvert.
Légumineuses en interculture : une économie d’azote pouvant dépasser les 100 unités
Les couverts d’interculture avec une forte proportion de légumineuses peuvent fournir à la culture suivante…
En culture comme sur blé ici, un couvert comme le trèfle blanc sera régulé dans son développement au travers des herbicides utilisés.
Piloter les couverts permanents pour fournir de l’azote aux cultures en non-labour
En non-labour, le couvert permanent à base de légumineuses enrichit le sol tout en préservant sa structure,…
Mickaël Fercoq, agriculteur au Troncq (Eure). "Avec la destruction du trèfle violet dans le blé en janvier avec un herbicide à base de sulfonylurée, je pense économiser 60 à 80 unités d’azote sur blé grâce au relargage de cet élément par la légumineuse."
« Mon blé est plus productif derrière un couvert permanent »
Agriculteur au Troncq (Eure), Mickaël Fercoq a testé plusieurs légumineuses en couvert permanent, avec une…
Romain Maillault, agriculteur à Montigny-sur-Canne (Nièvre)."Avec le prix des engrais aujourd’hui et grâce à l'apport d'azote par les couverts, je suis prêt à réduire de 60 unités les apports sur blé."
« Je réduis l’azote sur blé semé sous couvert permanent de légumineuses sans perdre en rentabilité »
Agriculteur à Montigny-sur-Canne dans la Nièvre, Romain Maillault a choisi le trèfle blanc et le lotier comme…
L’épandage de 30 tonnes de fumier de bovins bien décomposé apporte approximativement 3,4 tonnes de matière organique stable avec une valeur Ismo (Indice de stabilité de la matière organique) de 60 %. Ceci permet de couvrir les besoins d’une rotation sur trois ans.
Matière organique : simuler les impacts des pratiques sur le stock de carbone du sol 
Vaut-il mieux exporter des pailles et apporter du fumier ? Installer des couverts ? Des outils aident les…
Un couvert multiespèce sera bénéfique aussi bien pour l'alimentation des moutons que sur les aspects agronomiques.
Couverts d’interculture : des règles claires de partenariat sur le pâturage
Des éleveurs prennent en charge le coût de semences d'un mélange d'espèces en couvert d'interculture chez un…
Daniel Philippe, maïsiculteur à Saint-Antoine-sur-L'Isle (33)"J'estime à près de 140 unités l'azote apporté par mon couvert à base de féverole au maïs qui lui succède en situation de monoculture."
Monoculture de maïs : « J'économise 120 unités d’azote avec un couvert d’interculture féverole-vesce »
Daniel Philippe, maïsiculteur à Saint-Antoine-sur-L’Isle (Gironde), a réduit de 120 unités ses apports d’…
Nicolas Sarthou, agriculteur à Serres-Morlas (64)"Le mélange féverole-pois-phacélie assure une bonne couverture du sol et il se détruit facilement avec un déchaumeur à disques."
Couvert entre deux maïs : « Je préserve mon sol et contrôle les adventices avec le mélange féverole-pois-phacélie »
Nicolas Sarthou, agriculteur à Serres-Morlas (Pyrénées Atlantiques), implante un couvert associant féverole,…
La féverole se détruit facilement en interculture avec un roulage mécanique.
Couvert entre deux maïs : comment en tirer profit au maximum
Dans certains cas rendus obligatoires, un couvert d’interculture entre deux maïs apporte de multiples atouts…
Hugo de Lamarlière, Ferme de Prie Dieu  -  "La récolte du mélange blé-féverole est délicate avec un réglage de la moissonneuse-batteuse pour ne pas trop casser de féverole notamment."
« La féverole associée au blé produit les semences de nos couverts »
Au Gaec Ferme de Prie Dieu à Ferrensac (Lot-et-Garonne), Hugo de Lamarlière s'occupe du suivi des cultures…
L’outil compte 21 dents pour une largeur de travail de 3,75 mètres (un sillon tous les 17 centimètres). © VB
[vidéo] « Un semoir de semis direct conçu à partir d’un chisel et d’un Nodet »
Après un article sur sa stratégie de semis de couvert d’interculture après moisson, Victor Boutin,…
Le semis avec un outil à dents adapté procure de bons résultats sur la levée de couverts rapidement après moisson. © R. Crignon/Agro-Transfert
Couverts d’interculture : semer juste après moisson pour bénéficier de l’humidité du sol
Le semis d’une culture intermédiaire au plus près de la récolte de la céréale a fait l’objet d’une étude…
Victor Boutin, agriculteur à Noyales (02)  -  "J'ai transformé un outil pour un semis du couvert après moisson préservant la fraîcheur du sol." © VB
« J'ai conçu un outil pour semer les couverts en conservant la fraîcheur du sol »
Agriculteur sur 160 hectares à Noyales (Aisne), Victor Boutin a conçu un outil spécifique lui permettant de…
Certains drones affichent des capacités de charge de plus de 10 kg : de quoi épandre des trichogrammes contre la pyrale du maïs ou semer des couverts avant récolte. © Chambre d'agriculture Pays de ...
Des drones gros porteurs pour semer des couverts dans les cultures avant récolte
Les drones gros porteurs ouvrent de nouvelles perspectives d’utilisation de ces engins en agriculture, comme…
Frédéric Gond, agriculteur à Tavers (45). « Avec le drone, le semis est plus uniforme grâce à des allers-retours tous les 10 mètres, et il limite les dégâts de verse." © F. Gond
« J’ai semé des couverts par drone dans mes céréales »
Frédéric Gond, agriculteur à Tavers (45) expérimente le semis de couvert par drone. Réalisé par un…
La féverole associée au colza produit des effets contre les ravageurs, à condition d'en obtenir une biomasse suffisante. © C. Gloria
Lutter contre les bioagresseurs avec des plantes de service : ce qui marche vraiment
Pour trouver des compléments à la lutte chimique, des essais étudient l’efficacité des plantes de service…
« Les apports diversifiés de matière organique remplacent les amendements minéraux PK tout en augmentant mon potentiel »
Dominique Gaborieau cultive 400 hectares de grandes cultures à Genouillé dans la Vienne. Pour remonter la…
L'implantation de couverts adaptés reste le principal levier pour respecter les teneurs limites d'azote © M. Gratecap, SERPN
Ces agriculteurs rémunérés pour protéger l’eau potable
Pour avoir semé des couverts qui permettent de diminuer la teneur en nitrates des eaux, des agriculteurs se…
Yoann Mailly : « Je sème un couvert vraiment efficace pour capter les nitrates. » © C. Baudart
« Grâce aux aides, je sème un couvert vraiment efficace pour capter les nitrates »
Grâce aux aides du syndicat d'eau local, Yoann Mailly, agriculteur dans l'Eure, soigne ses couverts avec des…
Kuhn - Une gamme de semoirs de petites graines
Machinisme
Le constructeur alsacien Kuhn dévoile une gamme de semoirs de petites graines.
[ESSAI/VIDEO] - Le rouleau Dal-Bo Maxicut 600 détruit les couverts à grande vitesse
Machinisme
Le rouleau Faca Maxicut 600 de Dal-Bo a été mis à disposition de la rédaction en décembre 2019 pour un essai…
Il est nécessaire de prélever des échantillons de couvert pour les calculs de Merci mais cela constitue un frein à son développement. © Chambre d'agriculture de ...
Interculture : la méthode Merci élargit la panoplie de ses mesures de l’impact nutritif des couverts
Pour bien mesurer l’impact (nutriments, matière organique…) d’un couvert d’interculture sur la culture…
Franck Baechler © F. Baechler
Interculture : « La méthode Merci m’a énormément aidé à progresser sur les couverts »
Franck Baechler est agriculteur en agriculture de conservation des sols à Dhuizon, Loir-et-Cher. Il travaille…
Choisir un semoir à dents adapté à vos conditions
Machinisme
Des conditions sèches ou humides, avec peu ou beaucoup de résidus en surface, influencent la dépose de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures